Search
dimanche 29 jan 2023
  • :
  • :

Victor Latour arrive à la direction du Casino de Vittel En étant nommé par le groupe Viking, l’objectif est de continuer à faire du Casino un lieu accueillant

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Victor Latour arrive à la direction du casino de Vittel
Le Casino de Vittel est l’établissement de l’avenue Bouloumié qui connaît de loin la plus grande amplitude horaire tout au long de l’année dans la cité thermale. Cet établissement de jeu se trouve à l’entrée du parc thermal, et fait face au Palais des Congrès. Sous la direction du couple Mermaz depuis de nombreuses années, c’est Victor Latour qui relève le flambeau en étant nommé depuis deux semaines par le groupe Viking à la direction de l’établissement vittellois
.

Quels sont vos projets en arrivant à la direction du Casino de Vittel ?

« La première des choses c’est mon désir de continuer le travail dans la lignée de mes prédécesseurs à savoir Madame et Monsieur Mermaz qui ont fait de ce lieu un établissement chaleureux et accueillant. Je n’arrive pas ici avec de grandes idées et de grands projets, mais j’ai bien entendu quelques idées auxquelles je suis attaché et que je vais essayer de mettre en place rapidement ».

Quelle est la situation du Casino aujourd’hui ?

« Le Casino est une entreprise saine qui a été très bien tenue durant ces dernières années. Avec la crise sanitaire, si ce n’est pas les plus belles années pour notre établissement, nous ne sommes pas à plaindre ».

Que va t’il se passer pour un établissement comme le votre face aux possibles restrictions d’électricité ?

« Nous avons déjà mis en place des procédures en cas de coupures programmées. Nous nous sommes préparé à cela en achetant du stock de matériel, dans le cas où nous connaîtrions des pannes à raison de deux heures par jour. L’idéal pour nous serait que ces coupures aient lieu le matin. Il faut savoir que les machines à sous faisant partie de notre matériel d’exploitation, n’aiment pas être éteintes. Elles restent en veille la nuit et consomment peu. Les coupures dérèglent ces machines. Les deux coupures que nous avons connues l’an dernier nous ont coûté 10 000 euros et nous avons dû changer le matériel ».

Victor Latour arrive à la direction du casino de Vittel Le Casino de Vittel est l’établissement de l’avenue Bouloumié qui connaît de loin la plus grande amplitude horaire tout au long de l’année dans la cité thermale. Cet établissement de jeu se trouve à l’entrée du parc thermal, et fait face au Palais des Congrès. Sous la direction du couple Mermaz depuis de nombreuses années, c’est Victor Latour qui relève le flambeau en étant nommé depuis deux semaines par le groupe Viking à la direction de l’établissement vittellois. Quels sont vos projets en arrivant à la direction du Casino de Vittel ? « La première des choses c’est mon désir de continuer le travail dans la lignée de mes prédécesseurs à savoir Madame et Monsieur Mermaz qui ont fait de ce lieu un établissement chaleureux et accueillant. Je n’arrive pas ici avec de grandes idées et de grands projets, mais j’ai bien entendu quelques idées auxquelles je suis attaché et que je vais essayer de mettre en place rapidement ». Quelle est la situation du Casino aujourd’hui ? « Le Casino est une entreprise saine qui a été très bien tenue durant ces dernières années. Avec la crise sanitaire, si ce n’est pas les plus belles années pour notre établissement, nous ne sommes pas à plaindre ». Que va t’il se passer pour un établissement comme le votre face aux possibles restrictions d’électricité ? « Nous avons déjà mis en place des procédures en cas de coupures programmées. Nous nous sommes préparé à cela en achetant du stock de matériel, dans le cas où nous connaîtrions des pannes à raison de deux heures par jour. L’idéal pour nous serait que ces coupures aient lieu le matin. Il faut savoir que les machines à sous faisant partie de notre matériel d’exploitation, n’aiment pas être éteintes. Elles restent en veille la nuit et consomment peu. Les coupures dérèglent ces machines. Les deux coupures que nous avons connues l’an dernier nous ont coûté 10 000 euros et nous avons dû changer le matériel ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.