Search
dimanche 29 jan 2023
  • :
  • :

Émouvantes retrouvailles entre Candice Patou et Francis Huster En fin de spectacle, le comédien a rendu un vibrant hommage à son maître, Robert Hossein

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Francis Huster et Candice Patou à Vittel
Une sincère complicité unit la pianiste Hélène Tysman et le comédien Francis Huster dans le concert littéraire « Une nuit chez Musset ». Sur la scène de l’Alhambra de Vittel ce 16 décembre, la pianiste Hélène Tysman et le comédien Francis Huster alternent les Ballades de Chopin et les textes d’Alfred de Musset devant un public de 150 personnes.

Les ballades de Chopin interprétées par Hélène Tysman se répondent aux écrits d’Alfred de Musset, servis par Francis Huster. Le public vittellois n’aurait manqué ce spectacle pour rien au monde. Les amoureux de la musique et du théâtre étaient présents dès l’ouverture des portes, une heure avant le spectacle. Tous étaient conviés à un double dialogue : celui de deux icônes romantiques et celui de deux artistes enflammés et généreux, virtuoses dans leur art. À la langue fluide emplie de grâce et de lucidité de Musset lu et vécu par Huster, résonnait sur scène le lyrisme solaire de Chopin. À la poésie d’Hélène Tysman s’accordait le jeu inspiré du comédien.

A son entrée sur scène, Huster demande l’éclairage de la salle. Dans un geste empreint de tendresse, l’acteur voulait repérer Candice Patou, une amie de cinquante ans. Aperçue aisément au cinquième rang, Huster ému aux larmes descend la serrer dans ses bras.

Mais à la grande surprise de tous en fin de spectacle, Huster a tenu à remercier son maître, Robert Hossein. « Un Dieu du théâtre populaire et une des trois grandes stars de cinéma. Ma vie a changée lorsque j’ai rencontré Robert. Je sortais à l’époque avec Isabelle Adjani qui fut découverte par Hossein. Nous étions tous deux plein de rêves de théâtre. Nous sommes venus à l’Odéon auditionner à 9 heures du matin pour Roméo et Juliette que Robert montait pour la scène nationale. Après 20 minutes d’audition et dans une folle passion, Robert fond en larmes en disant que le rôle vient d’être attribué. Peu de temps après, je me suis séparé d’Isabelle qui s’est tournée vers le cinéma, et j’ai pour ma part continuer comme sociétaire de la Comédie Française », déclare Francis Huster.

Francis Huster et Candice Patou à Vittel Une sincère complicité unit la pianiste Hélène Tysman et le comédien Francis Huster dans le concert littéraire « Une nuit chez Musset ». Sur la scène de l’Alhambra de Vittel ce 16 décembre, la pianiste Hélène Tysman et le comédien Francis Huster alternent les Ballades de Chopin et les textes d'Alfred de Musset devant un public de 150 personnes.

Les ballades de Chopin interprétées par Hélène Tysman se répondent aux écrits d'Alfred de Musset, servis par Francis Huster. Le public vittellois n’aurait manqué ce spectacle pour rien au monde. Les amoureux de la musique et du théâtre étaient présents dès l’ouverture des portes, une heure avant le spectacle. Tous étaient conviés à un double dialogue : celui de deux icônes romantiques et celui de deux artistes enflammés et généreux, virtuoses dans leur art. À la langue fluide emplie de grâce et de lucidité de Musset lu et vécu par Huster, résonnait sur scène le lyrisme solaire de Chopin. À la poésie d’Hélène Tysman s'accordait le jeu inspiré du comédien.

A son entrée sur scène, Huster demande l’éclairage de la salle. Dans un geste empreint de tendresse, l’acteur voulait repérer Candice Patou, une amie de cinquante ans. Aperçue aisément au cinquième rang, Huster ému aux larmes descend la serrer dans ses bras.

Mais à la grande surprise de tous en fin de spectacle, Huster a tenu à remercier son maître, Robert Hossein. « Un Dieu du théâtre populaire et une des trois grandes stars de cinéma. Ma vie a changée lorsque j’ai rencontré Robert. Je sortais à l’époque avec Isabelle Adjani qui fut découverte par Hossein. Nous étions tous deux plein de rêves de théâtre. Nous sommes venus à l’Odéon auditionner à 9 heures du matin pour Roméo et Juliette que Robert montait pour la scène nationale. Après 20 minutes d’audition et dans une folle passion, Robert fond en larmes en disant que le rôle vient d’être attribué. Peu de temps après, je me suis séparé d’Isabelle qui s’est tournée vers le cinéma, et j’ai pour ma part continuer comme sociétaire de la Comédie Française », déclare Francis Huster.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.