Search
lundi 28 nov 2022
  • :
  • :

« Battre encore » au Trait d’Union le 25 novembre 2022 Festival Ainsi font...

Écouter cet article
image_pdfimage_print
« Battre encore »… pour un grand moment de théâtre.
Grâce à des marionnettes sur table, portées, habitées et au théâtre d’ombres, plongez dans l’histoire des peuples et des femmes qui décident de dire « non » au pouvoir militaire, « non » à ‘homme oppresseur.
Il était une fois un pays sous le joug d’un tyran qui avait l’habitude de s’emparer des jeunes filles les plus belles. cet ogre sans pitié les choisissait au cours d’un bal somptueux. Trois sœurs reçoivent l’invitation à cette réception fatale.
Voici qu’elles doivent danser avec le despote et ses sbires. Et si elles refusaient de se soumettre ?
Prenant le parti du théâtre visuel, Delphine Bardot explore les images que produit la confrontation entre une comédienne et le personnage masculin qu’elle manipule. Ce langage corporel raconte plus intensément que les mots les formes de la domination et le refus de la subir. Dans une atmosphère inquiétante où rôdent les ombres, la musique de Santiago Moreno, nourrie des airs populaires d’Amérique latine, se mêle au son du violoncelle. L erécit est librement inspiré de l’histoire des « Mariposas », surnom des sœurs Mirabal, dominicaines assassinées par le dictateur Trujillo, en 1960. S’éloignant délibérément de la forme documentaire, le spectacle évoque la lutte conjointe des peuples et des femmes qui décident de dire non au pouvoir militaire, non à l’homme oppresseur.
Durée : 1h05
tout public à partir de 14 ans
Résas : 03.29.94.99.50 ou trait-dunion@ccov.fr
1
"Battre encore"... pour un grand moment de théâtre.
Grâce à des marionnettes sur table, portées, habitées et au théâtre d'ombres, plongez dans l'histoire des peuples et des femmes qui décident de dire "non" au pouvoir militaire, "non" à 'homme oppresseur.
Il était une fois un pays sous le joug d'un tyran qui avait l'habitude de s'emparer des jeunes filles les plus belles. cet ogre sans pitié les choisissait au cours d'un bal somptueux. Trois sœurs reçoivent l'invitation à cette réception fatale.
Voici qu'elles doivent danser avec le despote et ses sbires. Et si elles refusaient de se soumettre ?
Prenant le parti du théâtre visuel, Delphine Bardot explore les images que produit la confrontation entre une comédienne et le personnage masculin qu'elle manipule. Ce langage corporel raconte plus intensément que les mots les formes de la domination et le refus de la subir. Dans une atmosphère inquiétante où rôdent les ombres, la musique de Santiago Moreno, nourrie des airs populaires d'Amérique latine, se mêle au son du violoncelle. L erécit est librement inspiré de l'histoire des "Mariposas", surnom des sœurs Mirabal, dominicaines assassinées par le dictateur Trujillo, en 1960. S'éloignant délibérément de la forme documentaire, le spectacle évoque la lutte conjointe des peuples et des femmes qui décident de dire non au pouvoir militaire, non à l'homme oppresseur.
Durée : 1h05
tout public à partir de 14 ans
Résas : 03.29.94.99.50 ou trait-dunion@ccov.fr
1



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.