Search
samedi 3 déc 2022
  • :
  • :

La piscine intercommunale ferme ses portes. 2 000 € par jour

Écouter cet article
image_pdfimage_print

 

1

Crise énergétique : fermeture temporaire de la piscine intercommunale

En raison de la crise énergétique que le pays traverse actuellement et qui impacte largement les finances des collectivités locales, la Communauté de Communes doit faire face aux nouveaux tarifs du gaz et de l’électricité qui feront passer la facture énergétique en année pleine de 375 000€ à 1 700 000€ sur la base d’une estimation d’un coût du gaz multiplié par 5 et d’un coût de l’électricité multiplié par 3.5,  soit une augmentation estimée de 450%.

Aussi, bien que des solutions d’urgence soient d’ores et déjà mises en place (baisse de la température à 19°C dans les bureaux et 14 °C dans les salles de sports, optimisation des locaux avec des regroupements d’activités…), la piscine, qui est le bâtiment le plus énergivore (45% de la facture énergétique totale) va malheureusement devoir être fermée pendant un mois.

La décision a été prise de décaler les travaux et la vidange (qui étaient prévus initialement en décembre), du 30 octobre à début décembre 2022.
En effet, la CCOV disposait d’un contrat de fourniture d’électricité qui arrivait à échéance le 30 octobre 2022, contrat que la collectivité a tenté de renouveler pour un mois (les fournisseurs ne s’engageant pas sur du plus long terme). La meilleure offre portait sur un prix multiplié par 10 par rapport au contrat échu, faisant passer le coût mensuel à 60 000 € (uniquement pour l’électricité de cet équipement) soit 2 000 € par jour.
D’où cette décision qui offre à la collectivité le temps de renouveler son contrat de fourniture dans de meilleures conditions.

  1 Crise énergétique : fermeture temporaire de la piscine intercommunale En raison de la crise énergétique que le pays traverse actuellement et qui impacte largement les finances des collectivités locales, la Communauté de Communes doit faire face aux nouveaux tarifs du gaz et de l’électricité qui feront passer la facture énergétique en année pleine de 375 000€ à 1 700 000€ sur la base d’une estimation d’un coût du gaz multiplié par 5 et d’un coût de l’électricité multiplié par 3.5,  soit une augmentation estimée de 450%. Aussi, bien que des solutions d’urgence soient d’ores et déjà mises en place (baisse de la température à 19°C dans les bureaux et 14 °C dans les salles de sports, optimisation des locaux avec des regroupements d’activités...), la piscine, qui est le bâtiment le plus énergivore (45% de la facture énergétique totale) va malheureusement devoir être fermée pendant un mois. La décision a été prise de décaler les travaux et la vidange (qui étaient prévus initialement en décembre), du 30 octobre à début décembre 2022. En effet, la CCOV disposait d’un contrat de fourniture d’électricité qui arrivait à échéance le 30 octobre 2022, contrat que la collectivité a tenté de renouveler pour un mois (les fournisseurs ne s’engageant pas sur du plus long terme). La meilleure offre portait sur un prix multiplié par 10 par rapport au contrat échu, faisant passer le coût mensuel à 60 000 € (uniquement pour l’électricité de cet équipement) soit 2 000 € par jour. D’où cette décision qui offre à la collectivité le temps de renouveler son contrat de fourniture dans de meilleures conditions.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.