Search
vendredi 30 sept 2022
  • :
  • :

Richard Gotainer a posé ses valises à Contrexéville Un artiste atypique en résidence à Contrexéville

image_pdfimage_print

Richard Gotainer en résidence à Contrexéville
C’est à Contrexéville que Richard Gotainer a posé ses valises depuis mardi 23 août. L’artiste fétiche des années 80 est en résidence dans la cité thermale jusqu’à ce samedi et se produira vendredi 26 août sur la scène du petit théâtre du Casino de Contrexéville. Un spectacle à ne pas manquer, mis en lumière par l’immense Jacques Rouveyrollis.

Richard Gotainer est un touche à tout de génie. C’est à Contrexéville qu’il est venu en résidence à l’invitation de Véronique Perussault première adjointe de la ville, pour répéter et roder son tout nouveau spectacle. L’artiste proposera à cette occasion une nouvelle formule. Il propose en effet au public une relecture de ses chansons qu’il a décidé de jouer sur la scène du Casino plutôt que de les interpréter.

Avant de marquer les esprits en étant la bande son d’une génération, Richard Gotainer a démarré sa carrière dans les agences publicitaires où il en a gardé l’esprit du slogan. On s’en souvient d’ailleurs dans le pays thermal car le fameux « Buvez, éliminer », est une de ses géniales trouvailles. Tout comme les pâturages de Belle des champs ou encore  Danette et Saupiquet. La présence de l’artiste fait le buzz dans la cité thermale où on attend avec impatience l’adaptation du Youki et du Mambo du décalco.

Les résidences artistiques tiennent particulièrement à cœur à Véronique  Perussault qui voit dans ces projets la création d’une véritable passerelle entre public et artiste. Pour Richard Gotainer, c’était une véritable opportunité pour découvrir les paysages de la Plaine des Vosges, après s’être rendu à Gérardmer.

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.