Search
samedi 3 déc 2022
  • :
  • :

Stéphanie Mory et Jean Durin exposent à la Pharmacie des artistes La rue de Verdun à Vittel se dote d’une galerie d’art éphémère

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Le monde de l’art évolue et il n’est pas rare aujourd’hui de voir des artistes ou des commissaires d’exposition ouvrir une galerie éphémère ou « Pop Up galerie » pour recevoir collectionneurs et amateurs. Moins dépendants d’une représentation classique chère aux grandes galeries, c’est un bon moyen pour les artistes de pouvoir présenter leur travail en gardant la main sur les œuvres qu’ils souhaitent présenter au public. Les peintres entendent par ce biais garder la main sur leur image et la commercialisation des toiles. Vittel n’échappe pas à cet engouement puisque la rue de Verdun vient de se doter d’une galerie d’art éphémère, à l’enseigne de la Pharmacie des Artistes. Cette riche idée pour développer l’art et la connaissance de celui -ci dans la cité thermale est due à deux peintres bien connus des Vittellois, Stéphanie Mory et Jean Durin qui exposent leurs œuvres jusqu’au 15 août 2022.

Les œuvres de Stéphanie MoryCes deux – là sont amis de longue date et ça se sent dès l’entrée de la galerie d’art éphémère qui vient d’éclore dans l’artère principale de la cité thermale. À l’enseigne sous forme de clin d’œil à l’ancienne destination des lieux, Stéphanie Mory et Jean Durin ont relevés les manches avec une volonté tenace pour présenter leurs œuvres jusqu’au 15 août dans l’ancienne pharmacie de la rue de Verdun. Aux côtés de toute une équipe de bénévoles et avec ingéniosité, les deux artistes ont réussi à créer un véritable lieu d’exposition accueillant et lumineux. À coup de larges feuilles de papier, de ciseaux et de scotch, nos deux compères peuvent être fiers du résultats.

Pour Stéphanie Mory née à Vittel, peindre s’impose comme une évidence dans les années 2000. Avec un sourire amusé, l’artiste qui troque peignes et brosses pour le pinceau depuis une vingtaine d’années confie que c’est par l’œuvre de Pablo Picasso qu’elle a été poussée à la nouvelle peinture. Toute la personnalité vive et dynamique de Stéphanie se retouve dans des toiles colorées et étincelantes. Sa complicité avec Jean Durin lui permet aujourd’hui d’évoluer dans le monde artistique. La mer de la Corse où elle aime à passer des vacances, est une source d’inspiration pour la Vittelloise et ses bleus délicats accrochent le regard dès l’entrée dans l’exposition.

Jean Durin présente au côté de Stéphanie Mory ses œuvres sous la forme de dessins acryliques sur toile. Né à Bègles, l’artiste s’installe à Paris dans les années 70. C’est près de Nancy que l’artiste revient s’installer en 1979, avant de se Voir confié un atelier à Massy en 1987. Dix ans plus tard, c’est à Vittel que Jean Durin ouvre un nouvel atelier, où il crée désormais et s’exprime.

[gallery type="rectangular" ids="130765,130766,130767"]

Le monde de l’art évolue et il n’est pas rare aujourd’hui de voir des artistes ou des commissaires d’exposition ouvrir une galerie éphémère ou « Pop Up galerie » pour recevoir collectionneurs et amateurs. Moins dépendants d’une représentation classique chère aux grandes galeries, c’est un bon moyen pour les artistes de pouvoir présenter leur travail en gardant la main sur les œuvres qu’ils souhaitent présenter au public. Les peintres entendent par ce biais garder la main sur leur image et la commercialisation des toiles. Vittel n’échappe pas à cet engouement puisque la rue de Verdun vient de se doter d’une galerie d’art éphémère, à l’enseigne de la Pharmacie des Artistes. Cette riche idée pour développer l’art et la connaissance de celui -ci dans la cité thermale est due à deux peintres bien connus des Vittellois, Stéphanie Mory et Jean Durin qui exposent leurs œuvres jusqu’au 15 août 2022.

Les œuvres de Stéphanie MoryCes deux - là sont amis de longue date et ça se sent dès l’entrée de la galerie d’art éphémère qui vient d’éclore dans l’artère principale de la cité thermale. À l’enseigne sous forme de clin d’œil à l’ancienne destination des lieux, Stéphanie Mory et Jean Durin ont relevés les manches avec une volonté tenace pour présenter leurs œuvres jusqu’au 15 août dans l’ancienne pharmacie de la rue de Verdun. Aux côtés de toute une équipe de bénévoles et avec ingéniosité, les deux artistes ont réussi à créer un véritable lieu d’exposition accueillant et lumineux. À coup de larges feuilles de papier, de ciseaux et de scotch, nos deux compères peuvent être fiers du résultats. Pour Stéphanie Mory née à Vittel, peindre s’impose comme une évidence dans les années 2000. Avec un sourire amusé, l’artiste qui troque peignes et brosses pour le pinceau depuis une vingtaine d’années confie que c’est par l’œuvre de Pablo Picasso qu’elle a été poussée à la nouvelle peinture. Toute la personnalité vive et dynamique de Stéphanie se retouve dans des toiles colorées et étincelantes. Sa complicité avec Jean Durin lui permet aujourd’hui d’évoluer dans le monde artistique. La mer de la Corse où elle aime à passer des vacances, est une source d’inspiration pour la Vittelloise et ses bleus délicats accrochent le regard dès l’entrée dans l’exposition. Jean Durin présente au côté de Stéphanie Mory ses œuvres sous la forme de dessins acryliques sur toile. Né à Bègles, l’artiste s’installe à Paris dans les années 70. C’est près de Nancy que l’artiste revient s’installer en 1979, avant de se Voir confié un atelier à Massy en 1987. Dix ans plus tard, c’est à Vittel que Jean Durin ouvre un nouvel atelier, où il crée désormais et s’exprime.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.