Search
mardi 28 juin 2022
  • :
  • :

Le Vittellois Sébastien Serrière mis à l’honneur au CPO de Vittel Seul sportif Vittellois à avoir participé aux Jeux Paralympiques - Olympiques

image_pdfimage_print

Sébastien Serrière au CPO

Un autre sportif était également mis à l’honneur ce matin 26 mai au Centre de Préparation Olympique de Vittel à l’occasion de la cérémonie du 50ème anniversaire de la création du CPO par Guy de la Motte – Bouloumié. Si le bâtiment vittellois fêtait aujourd’hui ses 50 ans, il en était de même pour Sébastien Serrière, en passe lui aussi d’atteindre le demi – siècle.

Depuis l’école primaire et jusqu’à aujourd’hui, le sportif vittellois a partagé de longs moments dans l’ensemble des salles du CPO, notamment dans la salle de musculation. L’athlète s’entraîne deux fois par semaine les mercredis soirs ainsi que les dimanches matins, et se rappelle avec émotion les 70 kilomètres d’entraînement à vélo, sur une piste de 200 mètres.

Avec un courage forçant l’admiration, Sébastien Serrière a pu se reconstruire grâce au sport après son accident pour devenir tout comme Aymeric Parmentier, un sportif de haut niveau. C’est avec force et détermination que le cycliste a vécu des moments de doutes et d’espoirs durant les entraînements, mais également pendant les temps de préparation nécessaires à la participation aux  grandes compétitions internationales. Le Vittellois se souvient de sa détermination sans faille, lorsqu’il arrivait le soir aux entraînements et qu’il apercevait au loin les anneaux olympiques.

Sébastien Serrière

Si une carrière n’est pas éternelle, Sébastien Serrière est toujours présent dans la salle de musculation du CPO qu’il fait aujourd’hui découvrir à son fils. L’histoire du sport à Vittel fait partie d’une épopée où chaque citoyen de la ville a des souvenirs. À ce jour, Sébastien Serrière reste le seul sportif vittellois à avoir participé aux Jeux Paralympiques – Olympiques, et confie attendre la relève avec impatience. La preuve s’il en est que le CPO comme le sportif conservent une éternelle jeunesse.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.