Search
mardi 28 juin 2022
  • :
  • :

Renée Trarbach et l’artiste peintre Darloz, deux Québécois à Vittel Darloz se lance dans un grand projet pictural pour Vittel

image_pdfimage_print

Renée Trarbach et le peintre Daloz

Du 7 au 28 mai 2022, la Médiathèque de Vittel accueille sur ses cimaises les toiles du peintre Darloz un artiste originaire du Québec. Cette exposition est proposée dans le cadre d’un projet universitaire avec les élèves de l’ICN School de Nancy. L’artiste séduit par la ville de Vittel et son patrimoine architectural, revient ce dimanche 22 mai 2022 dans la cité thermale afin de peaufiner les contours d’un nouveau projet pictural. Renée Trarbach est bien connue des Vittellois et son accent ne laisse pas de doutes en l’entendant. C’est donc en amie, que Renée s’est proposée de guider cette après – midi le peintre Darloz en repérage à Vittel.

Vous êtes Québécois comme on peut l’entendre, mais votre famille est française?

« En effet ma famille est Française et nous sommes originaires du département de l’Ain. Mon nom exact est Mesly d’Arloz. Au Québec il était plus simple de rattacher la particule. Ma grand – mère était Comtesse de Grammont. J’ai donc décidé de prendre le pseudonyme de Darloz comme nom de peintre en rattachant la particule »

Comment êtes vous arrivé à Vittel pour exposer à la Médiathèque ?

« En voyant une annonce dans un journal d’art. Les élèves de l’ICN Business School de Nancy avaient comme ambition pour 2022 de participer à la mise en place d’un projet autour d’un artiste peintre. J’ai présenté mes toiles aux 6 membres de l’équipe d’étudiants qui ont appréciés mon travail et m’ont choisi dans le cadre de leur projet ».

Quel grand thème se dégage de votre œuvre ?

« Mes toiles ont pour thème central la nature terrestre ou céleste. Je peins essentiellement à l’acrylique sur canevas, que je traite à la manière de la peinture à l’huile. Je travaille beaucoup sur la composition, en tenant compte de l’équilibre et des formes ».

Vous êtes à Vittel cette après – midi en repérage pour un projet culturel ?

« Le projet est encore à l’état de genèse. J’aime le parfum proustien que dégage la ville. Je suis impressionné par la diversité et la qualité architecturale des grands bâtiments. Je suis ici pour m’inspirer des décors de la ville et faire des photos de repérage pour pouvoir ensuite travailler à de futures toiles. Ce n’est pas une demande officielle, mais je commence à travailler sur une toile. Après m’être inspiré de l’architecture de Nancy où je vis, je suis ici pour créer une nouvelle vision de la ville. Je ressens de belles vibrations au contact de la nature partout en ville. Je voudrais au travers de mes futures toiles, donner une autre image de Vittel. J’ai travaillé sur le même thème pour de nombreuses villes au Canada. J’espère exposer l’année prochaine mes futures toiles à Vittel réalisées à travers mon œil de peintre, le tout avec beaucoup de poésie ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.