Search
vendredi 27 mai 2022
  • :
  • :

Plus d’une centaine de propositions d’hébergement arrivent chez Liouba Lorr’Ukraine Les premiers réfugiés pourraient arriver cette semaine dans les Vosges

image_pdfimage_print

ukraine-drapeau

L’association vosgienne Liouba Lorr’Ukraine développe des échanges culturels avec l’Ukraine depuis plus de 20 ans. Depuis l’entrée des troupes russes le 24 février à Kiev, Daniel Beddelem le président de l’association se prépare à accueillir les premiers réfugiés qui ont quittés le pays à l’arrivée des troupes en provenance de Russie.

Les premiers réfugiés ukrainiens ont quittés le pays depuis jeudi dernier et pourraient arriver en Lorraine dès le début de cette semaine. Le Président Daniel Beddelem et les membres de l’association se préparent depuis plusieurs jours afin d’accueillir des familles dont les enfants sont venus en voyage en Lorraine au cours de ces dernières années. Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, 368 000 Ukrainiens auraient déjà quitté le pays pour rejoindre un pays voisin. Des familles venues du nord de l’Ukraine, ont réussi à s’échapper avant l’arrivée des troupes de Moscou.

« Des familles pourraient arriver dès cette semaine avec un point de chute déjà identifié », explique Daniel Beddelem, le président de l’association Liouba Lorr’Ukraine. « De nombreuses familles se sont déjà signalées pour accueillir leurs amis ukrainiens dans les Vosges et à ce jour l’association a déjà reçu plus d’une centaine de propositions d’hébergement »

 




Une réaction sur “Plus d’une centaine de propositions d’hébergement arrivent chez Liouba Lorr’Ukraine

  1. Eva

    Concrètement que peut-on faire à ce jour pour aider l’Ukraine :
    – dons
    – argent vers quelles assos

    et pour les ukrainiens partis de chez eux et arrivé ici ou ailleurs en France.

    Certains disent assez de dons car ça met le cirque il vaut mieux donner de l’argent, d’autres continuent les collectes et les convois.
    Il ne faut ajouter du désordre au chaos.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.