Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Moment d’intense émotion lors de l’inauguration du stade Antoine Borowski Le nombreux public présent rendait hommage à un ami

image_pdfimage_print

Rare et intense moment d’émotion ce 25 mars en fin d’après-midi au Centre de Préparation Olympique de Vittel – CPO – qui devient le stade Antoine Borowski. Au delà d’une inauguration officielle ouverte par Franck Perry Maire de Vittel et Conseiller Départemental, le nombreux public du monde du sport tout comme celui de la société civile communiait dans un moment rare. Car Antoine par son charisme et sa personnalité était présent parmi tous hier soir. On pouvait lire sur chaque visage, l’émotion qui gagne les cœurs en évoquant avant tout la perte d’un ami.

Antoine Borowski était l’ami Antoine pour l’ensemble des sportifs et des Vittellois. Alors qu’il effectuait une sortie à vélo le 13 février 2019 sur les routes de la plaine des Vosges qu’il aimait a parcourir, l’adjoint au Maire de Vittel en charge des sports avait été percuté par un chien. Touché à la tête malgré le port du casque, Antoine Borowski est décédé quelques jours plus tard.

Directeur en retraite du Centre de Performance Olympique de Vittel où nombre d’athlètes ont pu profiter des infrastructures de qualité de la cité thermale pour préparer les Jeux Olympiques et les grandes échéances internationales, l’ami Antoine avait cédé sa place à Christophe Morin en 2012. Cétait un athlète de haut niveau sur le demi-fond et le cross-country. Dès 1971, il avait pris la troisième place du championnat de France de cross alors qu’un an plus tôt il se classait 20e des mondiaux, acte fondateur d’une immense carrière où il a porté le maillot de l’équipe de France.

Son engagement infatigable tout comme son expertise de terrain rendait Antoine Borowski indispensable pour tout ce qui touchait le sport à Vittel. A la veille des épreuves du Championnat de Cross qu’il avait voulu et pensé dans les moindres détails et dont il était fier, l’ami Antoine avait tiré sa révérence laissant toute une ville sous le choc et 620 athlètes dans une profonde tristesse. Ce championnat n’aurait pas été possible sans lui.

« Nous étions tous très attachés à Antoine Borowski. Il avait plusieurs facettes et des traits de caractère bien affirmés. C’était quelqu’un d’exemplaire à tous niveaux. S’il était très exigeant avec les autres, il l’était avant tout avec lui-même. Qu’il pleuve ou qu’il vente, il s’entraînait tous les soirs après son travail. Antoine ne supportait pas l’approximation. Il savait parfaitement booster les personnes qui travaillaient avec lui. C’est également grâce à son travail que Vittel aujourd’hui compte une centaine d’équipements sportifs et plus de 3000 licenciés. 30 associations sportives placent ainsi Vittel parmi les villes les plus sportives de l’hexagone et nous lui devons cela. En tant que Maire de Vittel, je suis fier aujourd’hui de lui dire que nous sommes conformes à sa vision du sport. La signature de ce jour avec la FFA – Fédération Française d’Athlétisme – permet aujourd’hui de boucler la boucle. Il était un fidèle parmi les fidèles » déclare Franck Perry le maire de Vittel.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.