Search
jeudi 26 mai 2022
  • :
  • :

La Fête du Timbre de Vittel promet des surprises De très rares collections privées seront dévoilées au public

image_pdfimage_print

La fête du timbre 2022 a Vittel

La Fête nationale du timbre fera étape au Palais des Congrès de Vittel les 12 et 13 mars tout comme dans 81 villes de France. L’occasion de permettre au public le plus large possible de découvrir l’univers philatélique sous toutes ses formes. Bernard Chal est président du club philatélique de Vittel. Ce passionné réserve d’importantes surprises aux visiteurs attendus nombreux tout au long de ce week-end.

Le club philatélique de Vittel a été désigné cette année par la Fédération Française des associations philatéliques pour organiser ce week-end autour du timbre dans les salles du Palais de Congrès de Vittel. A cette occasion, les services de La Poste éditent deux nouveaux timbres. L’un sur le thème du transport TER et le second sur les randonnées pédestres. Le premier avec une valeur classique et le second à 2,32 euros vendu en blocs. Le bureau de poste de Vittel sera présent durant deux jours sur le salon avec un cachet d’oblitération estampillé Ville de Vittel.

A l’occasion de ce salon, Bernard Chal exposera deux de ses nombreuses collections thématiques. La première sur les oblitérations à gros chiffres apposées sur les timbres à l’effigie de Napoléon III imprimés entre 1862 et 1873. La seconde sera consacrée aux surcharges de la Libération en 1944-1945. Au fur et à mesure que les villes françaises étaient libérées, on apposait des surcharges sur les timbres à l’effigie du Maréchal Pétain. Le « V de la victoire » y faisait bonne figure. Suivant les villes, les inscriptions étaient différentes. On pouvait lire « La Bretagne libérée » à Brest et chaque ville avait une interprétation différente de la surcharge.

« Dans le Bas-Rhin notamment dans la ville de Saverne, on a surchargé des timbres à l’effigie d’Adolf Hitler. Il a fallu attendre 1945 pour que les Américains impriment des timbres avec l’Arc de Triomphe comme emblème. Les timbres à l’effigie de Pétain ont été démonétisés par la poste française en 1945. Les Français qui timbraient leurs courriers avec Pétain se les voyaient refusés au prétexte de timbres invalides » nous précise Bernard Chal.

D’autres membres du club philatélique de Vittel présenteront également leurs collections thématiques, à l’image de Philippe Casteran qui exposera de nombreuses raretés sur les villes thermales comme des erreurs d’encrage ou des motifs coupés. La poste ferroviaire dans les Vosges fera l’objet de la seconde exposition. Pour finir, le public découvrira les collections de Claude Poinsot consacrées à la ville de Vittel.

En offrant des carnets de collections variées aux enfants, le club de Vittel espère avoir de nouveaux adhérents pour les années futures. Découvrir l’histoire et la géographie mais aussi voyager et apprendre, telle est la mission du timbre. Bientôt une rareté car la Poste un jour n’en imprimera plus.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.