Search
samedi 28 mai 2022
  • :
  • :

COVID-19 – le professeur Philippe Juvin appelle à rester prudent Le chef de service des urgences de l’hôpital Georges Pompidou était à Vittel ce mardi

image_pdfimage_print

Philippe Juvin

Le professeur Philippe Juvin était l’invité du Palais des Congrès de Vittel ce mardi 22 mars. Le chef de service des urgences de l’hôpital européen Georges Pompidou de Paris depuis 2012 pour certains, où le ministrable pour d’autres, tenait à faire passer un message fort au public venu nombreux pour l’écouter. « La crise liée à la COVID-19 n’est toujours pas terminée et le système est toujours sous tension. Il y aura peut-être une autre vague après Omicron et ceux qui disent ce que nous avons envie d’entendre ne repose sur aucune données scientifiques. Il faut raison garder et rester prudent, notamment sur le port du masque » déclare le professeur Juvin en ouverture de conférence.

Après un panorama sur la situation critique de l’hôpital durant la crise sanitaire, le professeur Juvin tient avant tout à rappeler que dans un service de médecine et aux urgences en particulier, il faut privilégier l’humain. Car soigner un patient c’est avant tout prendre le temps de l’écouter. Après une infection à la Covid-19 , le risque de développer un trouble psychologique ou neurologique est augmenté. C’est le résultat d’une étude parue le 07 avril dans “The Lancet Psychiatry”. Le repli sur soi durant le confinement a été difficile pour beaucoup.

Le professeur Juvin tient à rappeler en fin de conférence qu’avoir été malade voulait dire pour beaucoup avoir eu peur de mourir. Avoir été atteint par la COVID-19 a bouleversé la vie de très nombreuses personnes. Le professeur insiste sur le fait que des répercussions psychologiques sous forme de troubles anxieux ont atteint certains malades. Chez certains, cela peut se traduire par une dépression ou des troubles du sommeil, parfois des addictions. Des pathologies qui risquent d’être récurrentes ou de devenir chroniques et il faudra du temps pour atténuer tout cela.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.