Search
samedi 28 mai 2022
  • :
  • :

Les années 70’s signent leur grand retour à Contrexéville Le thème « Flower Power Song » envahit la cité thermale

image_pdfimage_print

Contrexéville à l’heure des années 70

Un vent de folie s’est emparé de la joyeuse équipe de la Ville de Contrexéville lors du lancement du projet « Seventies » pensé depuis des mois. Frédérique Perru du service animation et Florence Reine la conseillère déléguée à la culture et au jumelage, se sont jointes à Élise Pinze responsable de la toute nouvelle médiathèque de la ville et à Johanna Goulain, multicarte à Contrexéville au sein de l’équipe municipale. Avec un entrain tout particulier, l’équipe des 4 proposent au public le dimanche 8 mai 2022 de participer à un voyage dans les années 70. Plus tendance tu meurs, et ses 4 là ont décidé de surfer sur la vague. « Les années 70 sont plus tendance que jamais. Que ce soit dans les séries télévisées où dans la mode et dans le domaine du design, c’est le grand retour » nous confie Frédérique Perru.

La municipalité a choisi ce thème qui parle à tous pour organiser un après-midi « Flower Power » dédiée aux années 70 avec des jeux et des ateliers de bricolage mais aussi de maquillage. Des démonstrations de danse et un concert de Peggy Saoule Show compléteront le programme. Le public pourra également prendre part à un jeu de piste théâtralisé avec plusieurs départs au cours de l’après-midi. En parallèle, la médiathèque André Malraux proposera tout au long du mois de mai plusieurs actions thématiques. Une exposition de costumes d’époque mais aussi de livres et de photographies trouveront leur place dans les locaux de la médiathèque. Une mise en avant des grands auteurs des années 70 et la musique de films de ces années hippies séduiront le public. De nombreux disques vinyles seront exposés à cette occasion.

Élise Pinze, la responsable de la médiathèque de Contrexéville va lancer ces jours-ci un appel à la population de la ville. Pour tous ceux qui ont conservé des vêtements mais aussi des objets déco de cette époque, une convention de prêt pourra se faire avec l’établissement culturel. On attend donc une manifestation pleine de joie et bon enfant. L’insouciance de ces années sera donc au rendez-vous ce 8 mai. Les différents intervenants tout comme le public seront invités à se déguiser. Pantalons pattes d’éph’ et imprimés psychédéliques seront de rigueur. Les jeans taille haute et les robes à fleurs retrouveront une seconde jeunesse. Pour tous ceux et celles qui les ont conservés, le plus dur sera sans doute de pouvoir à nouveau rentrer dedans.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.