Search
jeudi 26 mai 2022
  • :
  • :

Les fauconniers au secours de Vittel Un fléau pour la cité thermale

image_pdfimage_print
copyright JJ Dalia - Ville de Vittel

copyright JJ Dalia – Ville de Vittel

Chaque année, c’est un problème récurrent. La Ville de Vittel, de manière analogue à l’année 2020, procède en ce moment à l’effarouchement d’une colonie formée de milliers d’étourneaux qui, la nuit venue, se plaisent à élire domicile dans les séquoias du côté de la Maison des Associations, en plein centre ville.

Des interventions doivent être effectuées mais comportent de nombreuses contraintes en raison de la plage horaire à laquelle les services doivent intervenir car on ne peut le faire que lors du coucher du soleil. Ces interventions sont menées à bien par le personnel communal et les fauconniers. Pour se faire, ils se doivent d’utiliser, suivant les règles de l’art, des moyens non létaux de type effaroucheurs visuels et sonores, adaptés au milieu urbain.

On note également, du côté de l’agence bancaire du Crédit Agricole de la rue de Verdun et du parc de la Bienfaisante, un nombre accru de nids de corvidés. Ces nids actuellement vides ont fait l’objet, la semaine passée, d’une opération d’enlèvement. Pour se faire, les services de la ville n’ont pas opérés de coupe de branches. Au printemps, les couples de Choucas viendront comme à leur habitude loger dans la cité thermale où ils se sentent bien et se sont acclimatés. A cette occasion, les arbres risquent d’être à nouveau colonisés. « D’un point de vue juridique, les espèces classées comme nuisibles, ainsi que les étourneaux, sont chassables entre le 19 septembre 2021 et le 28 février 2022 » précise le maire Franck Perry.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.