Search
jeudi 26 mai 2022
  • :
  • :

Entre tradition et modernité, Vittel à l’horizon 2030

image_pdfimage_print
Ambroise Bouloumié scrutant Vittel Horizon 2030

Ambroise Bouloumié scrutant Vittel Horizon 2030

En France, le tourisme est resté une préoccupation locale, particulièrement depuis la fin du XIXe siècle, lorsque les offices de tourisme, les municipalités et les entreprises locales ont rapidement perçu les enjeux économiques et financiers de cette activité comme une opportunité pour leur territoire. Afin de se démarquer des différentes destinations proposées à travers le pays, chaque pôle régional a, tout au long des XXe et XXIe siècles, tenté de se distinguer par une publicité intense relayée par une programmation événementielle enrichie. Le processus d’identification et de construction d’une marque territoriale semble s’être élaboré dès la fin du XIXe siècle avec en 1889, la création des premiers offices de tourisme. Vittel fut une création totale,  à rapprocher du récit de la Genèse. Car au début, il n’y avait rien. Il y eut la volonté rivée au corps d’une famille, qui y a cru sans faillir, dans les moments difficiles et les époques troublées, tout comme dans l’apogée faisant de Vittel, une des plus célèbres marque et Ville thermale, connue dans le monde entier. Pour respecter l’héritage reçu, il faut trouver un lien, exprimer des visions.

Mais il faut également savoir fédérer et entraîner les hommes et les partenaires dans ce renouveau afin d’être digne de l’héritage reçu, le faire vivre, le transmettre aux Vittellois de demain. L’idée était simple pour le premier édile et l’ensemble des différents acteurs travaillant sur le dossier. Face au risque de voir le Club Med quitter le territoire, il fallait prendre des décisions qui s’imposaient pour que l’activité touristique perdure alors même que naissait la menace de la concurrence sur le territoire national avec le projet Nancy Thermal. L’ambition poursuivie était de s’adapter aux besoins actuels. Prendre en compte le passé tout en considérant les opportunités par rapport au tourisme moderne. Pour aborder une nouvelle ère, au tournant 2023, la Ville de Vittel a décidé de rester propriétaire de l’établissement thermal mais d’en déléguer l’exploitation à un professionnel compétent dans le domaine du thermalisme. Les thermes avaient connus en 2019, des résultats exceptionnels, confirmant la qualité des soins et la montée en puissance de la structure. 2020 fut ensuite une catastrophe entre fermetures administratives et une exploitation de trois mois et demi au lieu de pratiquement neuf mois, les années ordinaires. A noté que l’ensemble du personnel  des thermes seront repris par le délégataire de la ville. Aucun employé ne sera donc privé de son emploi.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.