Search
vendredi 27 mai 2022
  • :
  • :

De nombreux travaux à Contrexéville La Ville s’engage sur la base du plan pluriannuel d’investissement

image_pdfimage_print

Importants travaux de gravillonnage à Contrexéville


Le travail de réflexion mené par la ville de Contrexéville, sur la base du plan pluriannuel d’investissement, a permis de cibler les travaux à réaliser sur la période 2022-2023.

En cette fin d’année 2021, la ville avait consacré ses efforts sur d’importants travaux de voirie, principalement avec la réalisation d’un nouveau gravillonnage sur la rue principale d’Outrancourt, l’avenue des Pierrottes et celle de l’impasse des mirabelliers. Sur la même période, la municipalité s’était engagée sur le passage de l’éclairage public au LED, dans la rue de la Division Leclerc.

Côté parc thermal, une douzaine d’arbres sera replantée, dans le cadre du plan de gestion établi par le bureau d’études Feuillages, afin de compenser la coupe d’arbres malades, effectuée durant l’hiver de l’année 2019. La rue du 11 septembre sera également en chantier en 2022. Les réseaux humides vétustes vont y être renouvelés, avant la rénovation de la couche de roulement de la route départementale. Les travaux porteront également sur l’aménagement urbain, ainsi que sur la sécurisation des cheminements piétons, jusqu’au centre-ville.

Ça bouge également du côté du cimetière, avec la réalisation d’un nouveau columbarium. Celui-ci sera installé sous peu, afin d’augmenter la capacité d’accueil. Mais de nombreux autres chantiers ont, ou vont débuter prochainement, tels que la mise en conformité de l’espace Chédid, suivi par le renouvellement du réseau d’eau potable et la création d’un réseau séparatif d’assainissement.

Enfin, le nouveau gravillonnage de la rue du Docteur Bagard sera engagé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.