Search
vendredi 27 mai 2022
  • :
  • :

Châtenois : le Gendarme Beaugeois Ernest Gilbert honoré par les siens

image_pdfimage_print

va

La 509e promotion de l’école de gendarmerie de Chaumont a choisi le Gendarme BEAUGEOIS Ernest Gilbert comme parrain de leur promotion.
Une cérémonie a eu lieu ce jeudi après-midi au monument au mort de Châtenois en présence des 101 élèves, des porte-drapeaux du secteur, des autorités de la gendarmerie, de Gaël Rousseau Sous-préfet et de Guy Sauvage maire de Châtenois.
Ernest Gilbert Beaugeois, arrêté lors de la rafle du 12 mai 1944 à la gendarmerie de Châtenois par la Gestapo, a résisté, avec héroïsme, à toutes les tentatives destinées à lui arracher des révélations. Déporté en Allemagne, il est décédé le 1er avril 1945 à l’âge de 31 ans au camp de concentration de Neuengamme.
Le gendarme Beaugeois a été décoré de la médaille militaire, de la médaille de la déportation et cité à l’ordre de la brigade à titre posthume, il a également été fait chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur et croix de guerre 1939/1945 avec palme bronze le 16 septembre 1953 avec la citation suivante.
« Gendarme animé d’un patriotisme ardent a adhéré en 1942 à un groupement local de résistance rattaché à l’armée secrète de Lorraine, a saboté les recherches dirigées contre les réfractaires du service du travail obligatoire. À travers ses actes de bravoure, il a défendu les valeurs de la gendarmerie pour la patrie, l’honneur et le droit et nous lui en sommes reconnaissant. »
Guy Sauvage, maire de la commune, a remercié tous ses militaires pour le choix de carrière qu’ils ont choisi.
« En tant qu’élu du territoire, je veux ici vous assurer que les Français aiment leur gendarmerie, mais qu’ils espèrent aussi beaucoup de leurs gendarmes, nos concitoyens souhaitent que vous les écoutiez, que vous les entendiez, que vous puissiez les comprendre, vous incarnez pour le visage de l’état, le visage rassurant de la sécurité partout et pour tous.»
Gaël Rousseau, Sous-préfet s’est adressé à la 509e promotion :
« Vous avez, vous la 509e promotion d’élève gendarme décidé de prendre le sous-lieutenant Ernest Gilbert Beaugeois comme parrain cela témoigne de votre engagement profond pour nos libertés dont la gendarmerie nationale sait être gardien.»
Gaël Rousseau a souhaité apporter une pensée pour trois gendarmes décédés en service ces derniers mois, Jennifer Benet maréchal des logis-chef affectée à la compagnie d’Hyères, Claude Ruocco maréchal des logis-chef du Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie de DardillyGaëtan Binet gendarme à la brigade de proximité de Port-Jérome sur Seine.
La cérémonie s’est clôturée par la remise d’une plaque commémorative par l’école de gendarmerie et différents dépôts de gerbe de fleurs.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.