Search
vendredi 21 jan 2022
  • :
  • :

Coussey : Olivier Muller un an déjà à mon ami

image_pdfimage_print

oli2

Olivier était le dernier enfant d’une fratrie de 3 enfants dans un petit village de Haute-Marne à Brouthière, c’était un enfant curieux remplit de joie et de liberté.
Il fit un pré apprentissage et ensuite 2 ans comme apprenti mécanicien chez ses beaux-parents qui à l’époque n’étaient que ses patrons.
Il fit son service militaire à Toul pendant seize mois avec à chaque fin de permission la petite phrase : Toul les boules.
Mais au final, il y fit la connaissance de super copain.
Il commença sa carrière pendant 19 ans chez Sarl Sonrier ou il réparait toutes sortes de tracteurs et engins agricoles.
Juste derrière cet établissement, il fit la connaissance de Mr Fauvet un artisan menuisier passionné de vieux véhicules avec lequel il passait beaucoup de dimanche a restauré une vielle Cottin-Desgouttes la Française des Rolls Royce  des années 20.
En échange de ses bons et loyaux services, il avait fait un deal d’une B2 de 1923.
Monsieur Fauvet lui fit toute la caisse en Bois, Olivier, voulu absolument la garder en véhicule de collection, est cela était un périple pour la passer au contrôle technique. 
Le 19 août 1995, il épousa Nathalie, en juin 1997, ils achetèrent un vieux corps de ferme dans le village de Coussey qu’ils restaureront pendant dix ans.
 En 1999, un premier enfant Emile, la source de leur bonheur puis en 2000 Jean afin qu’il ne soit pas fils unique. En 2008, l’arrivée d’Alice,
« Mon Emile si bien représentant de ta force tranquille, notre Jean si semblable à sa mère aussi impulsif et tellement réactif. Et notre Alice, notre meilleure version, l’exemple même de nos deux êtres. Tu nous manques, mais tu es dans nos cœurs, dans nos vies à chaque instant. Je t’aime Nathalie» 
Olivier décida de changer de voie, il se dirigea dans les réparations de bus chez Keolis en 2010 jusqu’en 2012.
Passionné qu’il était de mécanique sa grange de Coussey, ne suffisait plus il fallait trouver un hangar pour pouvoir bricoler davantage. Ils firent l’acquisition d’un terrain sur Neufchâteau et là, il projetait de refaire une nouvelle habitation. Projet qui malheureusement avait tout juste commencé, entre les problèmes de Covid et les démarches administratives, projet commencé, mais loin d’être fini…
Il prit un nouvel emploi comme magasinier vendeur chez Epagri. Où il fut très bien apprécié de ses employeurs ainsi que ses collègues et surtout de la clientèle qui pour certains le connaissaient en tant que mécano.
C’était un passionné dans tous les domaines.
En bref, un homme remplit de projet avec des ambitions plein la tête, que la mort si subite a mis fin à tous ceux-ci…
Repose en paix toi cet homme plein de vie …
À toi Mon meilleur ami, mari confident.
Olivier repose depuis un an auprès de son père et de ses grands-parents paternels dans son village natal de Brouthière.




Une réaction sur “Coussey : Olivier Muller un an déjà

  1. Muller

    Merci beaucoup, pour cet hommage à mon cher époux.

    Très belles fêtes de fin d’année à toute l’équipe et vos collaborateurs.

    Bien cordialement Nathalie Muller

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.