Search
jeudi 9 déc 2021
  • :
  • :

Quelles découvertes à Grand en 2021 ?

image_pdfimage_print

Archéoogie-des-Métaux-800x609

Chaque année, les archéologues explorent le passé de Grand dans le cadre d’un Projet collectif de recherche qui vise à renouveler les connaissances sur cette agglomération antique et à mettre à disposition du public les découvertes réalisées. Coordonnées par le Conseil départemental des Vosges, ces recherches sont menées avec le soutien du Ministère de la Culture et en partenariat avec le Cnrs, l’Inrap et plusieurs universités (Lorraine, Bourgogne-Franche-Comté, Paris I et Toulouse).

La conférence du dimanche 7 novembre sera l’occasion d’établir un premier bilan des découvertes effectuées en 2021, notamment sur l’une des nécropoles de l’agglomération antique. Les premières campagnes de fouille ont révélé l’existence de sept mausolées situés en bordure d’une voie antique. Leur architecture et leur disposition rappellent celles d’autres grandes nécropoles urbaines. Il s’agit de sépultures riches, telles qu’on en connaît en Gaule Belgique et en Germanie Supérieure.

De nouvelles prospections géophysiques

La campagne de prospections 2021 visait à explorer un ensemble de petites parcelles situées dans le centre de l’agglomération antique qui correspond également au centre du village actuel. L’objectif est ici d’appréhender le plan de l’habitat et des voies, de manière à tenter de mieux comprendre l’organisation urbaine. La mise en évidence de plusieurs sections de voies permet d’ores et déjà de confirmer l’origine antique du parcellaire fossile concentrique.

Un nouveau quartier mis en évidence au nord

La poursuite de la fouille d’un habitat à proximité du rempart a permis de réaliser la fouille exhaustive d’un puits de 8 m de profondeur. L’exploration des niveaux inférieurs de ce puits a fourni notamment un seau et une boîte ronde en bois, ainsi que des témoins de la végétation de l’époque. Les études en cours des nombreux restes organiques (bois, graines, noyaux, pollens, etc.) permettront d’approfondir les connaissances sur le paysage de Grand dans l’Antiquité.

La fouille des maisons implantées dans ce quartier a livré également quelques témoins de la vie quotidienne : monnaies, épingles à cheveux, stylet pour l’écriture, fragments de vaisselle, faune, etc.

Un rare protomé de félin

Une tête de félin en bronze figure parmi les objets les plus singuliers mis au jour. La restauration de cet objet étant achevée, il sera pour la première fois présenté au public, dans l’espace d’exposition de la mosaïque.

Renseignements pratiques

Visite de la Base archéologique et logistique : de 14h à 17h.

Conférence à 15h à l’auditorium de l’amphithéâtre par Thierry Dechezleprêtre et Pascal Vipard

Réservation conseillée.

Passe sanitaire exigé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.