Search
mardi 26 oct 2021
  • :
  • :

Neufchâteau : la situation s’apaise sur le Centre hospitalier de l’Ouest Vosgien un climat plus serein selon les élus

image_pdfimage_print

IMG_20211012_171047

Christophe Gasser, directeur du Chov, a été remplacé depuis le mois de juillet par un intérim de direction Dominique Cheveau, directeur du centre Hospitalier Emile Durkheim d’Epinal et du centre Hospitalier de Remiremont.

Un Directeur de site délégué aux sites du centre Hospitalier de l’Ouest Vosgien sera nommé au 1er février 2022, il assurera également les fonctions de directeur financier en remplacement de Monsieur Krim qui quittera l’établissement le 31 décembre 2021.
Un changement de gouvernance pour retrouver une sérénité et prévoir l’avenir dans de bonnes conditions selon Simon Leclerc, premier magistrat de la cité des Goncourt, président du conseil de surveillance du Chov.

Dominique Cheveau, le problème majeur reste le recrutement de médecins sur le site, il faut donner envie aux intérims de rester sur le long terme.
La situation financière s’est dégradée entre 2015 et 2020, passant d’une situation d’équilibre financier en 2015 à un déficit structurel de plus 7 millions d’euros en 2020 générant ainsi un déficit cumulé de plus de 34 millions d’euros au 31 décembre 2020 et une dette de plus de 34 millions d’euros d’emprunts à long terme.

Le Chov a perçu un soutien de trésorerie se montant à plus de 10,6 millions d’euros en 2021 de l’Agence Régionale de Santé pour accompagner l’établissement à réaliser son programme d’investissements concernant la finalisation des travaux du bloc opératoire et des urgences. 

Jean-Jacques Gaultier député de la quatrième circonscription l’a annoncé haut et fort, les travaux sont lancés.

Via le plan de relance Ségur de la santé, le Chov bénéficie de ce dispositif de défense de ses intérêts et de soutien de son investissement soit 20 millions d’euros de 2021 à 2030. Un premier versement de plus de 4 millions d’euros est attendu avant la fin de l’année 2021.
Le Directeur, Dominique Cheveau a engagé une démarche de certification des comptes afin de notamment d’apprécier la qualité comptable des états financiers.
Concernant les travaux, sur le site de Neufchâteau, le bloc opératoire sera terminé en 2022, et les urgences en 2023 pour un coût de 9 millions d’Euros.

IMG_20211011_131056

 

 

 




Une réaction sur “Neufchâteau : la situation s’apaise sur le Centre hospitalier de l’Ouest Vosgien

  1. wicky

    Cela ne date pas du jour que les problèmes hospitaliers exixtent dans notre ville qui entre autre HELAS deviens une ville dortoir surtout le centre : Rue st jean plus de commerces rue de France les agences bancaires, et immobilières les boutiques d’ habillement les coiffeurs Comme si l’ on fréquentait ce genre d’ endroit journellement Plus de labo plus de boucherie plus d ‘ industrie plus de pharmacies et l’ on s’ étonne que les médecins hospitaliers désertent??????????????????????? et que l’ hôpital s’ affaisse!! Rien d’ étonnant puisque la ville elle même et ses habitants la quitte de plus en plus pas de travail pour les jeunes car ( pas de jobs ) et très peu de propositions pérennes , moins de personnes âgées valides qui ne peuvent se rendre à la ZC faute d’ autonomie et tout s’ appauvrit et s’ étiole

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.