Search
lundi 14 juin 2021
  • :
  • :

Neufchâteau- le préfet en visite visite des travaux au pas de course

image_pdfimage_print

pré7
Jeudi 20 mai, Simon Leclerc, premier magistrat de la cité des Goncourt avait le plaisir d’accueillir Yves Seguy Préfet des Vosges accompagné de son épouse en présence de Jean-Jacques Gaultier député des Vosges, Daniel Gremillet Sénateur, François Vannson, président du Conseil Départemental, Dominique Humbert, conseillère départementale, Gael Rousseau, Sous-préfet de Neufchâteau, Fabrice Barbe directeur général de Vosgelis et Alain Toubol directeur de l’Établissement Public Foncier Grand Est.
Un programme chargé pour cette fin de journée avec dès 18 h 30, la visite du site déconstruit par L’EPFGE de l’ancienne maison de retraite situé Quai Jean Moulin. À l’horizon 2023, le parc des Confluences se dévoilera et sera un véritable poumon vert en plein centre ville. Vingt minutes plus tard, visite du site de l’ancien hôpital prochainement réhabilité pour la création de 25 logements avec balcon dont 17 avec services pour les seniors et qui accueillera au rez-de-chaussée les bureaux de Vosgelis.
À 19 heures, visite de l’atelier bois partagé ou tout un chacun peut venir travailler le bois et réaliser les objets de son choix, tout est possible, il suffit d’avoir un projet de création personnelle et de le soumettre. L’atelier est ouvert au particulier, mais également aux professionnels.
Aux alentours de 19 h 45 visite et présentation des travaux réalisés place Jeanne d’Arc, les bandes de roulement et les voiries sont finalisées à 90 %. Prochainement, le mobilier urbain sera installé, ainsi que la signalisation verticale et le marquage des places de stationnement en clous inox.
À 20 heures, dernière visite de ce jeudi, avec les travaux de l’église Saint-Nicolas. La phase 2 qui a débuté fin 2020 va se poursuivre jusqu’en janvier 2022, elle concerne les travaux de restauration des chapelles et du transept nord. Les travaux s’effectueront en 6 phases.
Simon Leclerc a offert à l’ensemble des visiteurs la possibilité de visiter l’édifice crée à la fin du XIe siècle par le duc de Lorraine, Thierry II. Une très belle surprise pour l’assemblée de découvrir la particularité de l’église Saint-Nicolas d’avoir deux églises en une.
La journée s’est clôturée par un dîner pris au salon du jumelage, le couvre-feu imposé à 21 heures n’a pas permis aux invités d’assister à la mise en lumière prévue dans un premier temps à 22 heures.

DS




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.