Search
mardi 28 sept 2021
  • :
  • :

Vosges : levée la vigilance orange neige-verglas mais maintien de la vigilance orange grand froid Communiqué de la Préfecture des Vosges.

image_pdfimage_print

Grand froid

Malgré le retour du soleil et la fin de l’épisode neigeux, il continue de faire très froid sur l’ensemble du département. Cette nuit, les températures constatées pouvaient aller au-delà des – 13° C.

Les chutes de neige combinées à la vague de froid sec ont rendu les conditions de circulation difficiles dans la journée du mercredi 10 février. Compte-tenu des températures annoncées, la viabilité des routes n’était pas garantie et les risques de verglas liés au regel étaient élevés. C’est pourquoi, les services de Météo France ont placé le département en vigilance orange neige-verglas mais aussi grand froid.

Le niveau de vigilance orange fait référence à des phénomènes météorologiques dangereux.

Compte tenu de ces risques, une suspension temporaire des transports scolaires a été décidée par Yves Séguy, préfet des Vosges, en complément des restrictions de circulation pour les véhicules de plus de 7,5 tonnes de PTAC édictées par la préfète de la zone de défense.

Cette mesure préventive était rendue nécessaire en raison de l’inefficacité de l’action du sel au-delà de – 5°C, et celle du sel combinée à celle de la saumure au-delà de -10°C.

Hier, même s’ils n’étaient que matériels, de nombreux accidents se sont produits sur l’ensemble du réseau routier. La circulation était très délicate par endroit malgré l’action des services de salage et de déneigement qui étaient à pied d’œuvre depuis la nuit dernière.

Depuis le début de l’année 2021, sont à déplorer sept accidents de la route (corporels) ayant entraîné deux morts et huit blessés. Les accidents étaient souvent liés aux mauvaises conditions météorologiques.

En outre, toute mesure est prise en tenant compte de la situation des départements voisins, pour assurer une certaine cohérence territoriale, des risques encourus, des impacts et de ses conséquences. Garantir la sécurité de tous, reste évidemment la raison qui prédomine la prise d’une telle décision. À noter que les départements voisins sont adopté de pareilles mesures.

Les conditions météorologiques pour les jours à venir devraient être plus favorables, aucune nouvelle chute de neige est attendue dans l’immédiat et les températures, bien qu’inférieures aux normales saisonnières, ne devraient pas dépasser les – 10 °C.

Compte tenu de ces conditions, les services de Météo-France ont levé leur vigilance orange pour risque neige-verglas, mais maintiennent toutefois le département en vigilance grand-froid.

Toutes les mesures de restriction de la circulation sont levées ce jeudi 11 février, y compris la suspension temporaire des transports scolaires qui est levée à partir de 14 h.

Yves Séguy, préfet des Vosges, appelle néanmoins chaque automobiliste à la plus grande vigilance, des plaques de verglas persistent localement. Par endroit, la circulation reste toujours délicate, anticipez vos déplacements, conservez les distances de sécurité, respectez les restrictions de circulation et déviations mises en place et surtout, facilitez le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes.

Que faire en cas de vigilance « grand froid » ?

Quelles sont les conséquences possibles du grand froid ?

Le grand froid peut mettre en danger les personnes fragilisées ou isolées, notamment les personnes âgées, handicapées, souffrant de maladies cardiovasculaires, respiratoires, endocriniennes ou certaines pathologies oculaires, les personnes souffrant de troubles mentaux ou du syndrome de Raynaud.

Veillez particulièrement aux enfants.

Certaines prises médicamenteuses peuvent avoir des contre- indications en cas de grands froids :

demandez conseil à votre médecin.

En cas de sensibilité personnelle aux gerçures (mains, lèvres), consultez un pharmacien.

Chez les sportifs et les personnes qui travaillent à l’extérieur : attention à l’hypothermie et à l’aggravation de symptômes préexistants.

Les symptômes de l’hypothermie sont progressifs : chair de poule, frissons, engourdissement des

extrémités sont des signaux d’alarme : en cas de persistance ils peuvent nécessiter une aide médicale.

Veillez particulièrement aux moyens utilisés pour vous chauffer et à la ventilation de votre logement qui peuvent entraîner un risque mortel d’intoxication au monoxyde de carbone.

Quels sont les comportements à adopter ?

  • Évitez les expositions prolongées au froid et au vent , évitez les sorties le soir et la nuit.
  • Protégez-vous des courants d’air et des chocs thermiques brusques.
  • Habillez-vous chaudement, de plusieurs couches de vêtements, avec une couche extérieure imperméable au vent et à l’eau, couvrez-vous la tête et les mains ; ne gardez pas de vêtements humides.
  • De retour à l’intérieur, alimentez-vous convenablement et prenez une boisson chaude, pas de boisson alcoolisée.
  • Attention aux moyens utilisés pour vous chauffer : les chauffages d’appoint ne doivent pas fonctionner en continu ; ne jamais utiliser des cuisinières, braséros, etc. pour se chauffer. Ne bouchez pas les entrées d’air de votre logement. Par ailleurs, aérez votre logement quelques minutes même en hiver.
  • Évitez les efforts brusques.
  • Si vous devez prendre la route, informez-vous de l’état des routes. En cas de neige ou au verglas, ne prenez votre véhicule qu’en cas d’obligation forte. En tout cas, emmenez des boissons chaudes (thermos), des vêtements chauds et des couvertures, vos médicaments habituels, votre téléphone portable chargé.
  • Pour les personnes sensibles ou fragilisées : restez en contact avec votre médecin, évitez un isolement prolongé. Si vous remarquez une personne sans abri ou en difficulté, prévenez le  » 115 « .



Une réaction sur “Vosges : levée la vigilance orange neige-verglas mais maintien de la vigilance orange grand froid

  1. alvo

    Horreur ! Malheur ! Nous sommes en Lorraine et on croirait en lisant et en regardant les médias que c’est une situation météorologique exceptionnelle. On n’est pas en juillet ni en août ! Pourquoi parler de vague de froid pour un épisode normal de quelques jours ? Oui il fait froid et alors?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.