Search
samedi 15 mai 2021
  • :
  • :

Vosges : fermeture des commerces situés dans le centre commercial Carrefour de Jeuxey Communiqué de la Préfecture des Vosges

image_pdfimage_print

carrefour-epinal-jeuxey-1000x510

L’état de l’épidémie est préoccupant. Si la France continue à mieux maîtriser la situation que beaucoup de ses voisins européens, le nombre d’hospitalisations reste à un niveau élevé, tout comme le nombre de patients admis en réanimation.

Compte tenu des projections réalisées sous l’égide du Conseil scientifique et de la circulation des variants sur notre territoire, il apparaît clairement que le couvre-feu montre des effets mais ne ralentit pas suffisamment l’épidémie.

Des mesures plus fortes s’imposaient donc. C’est pourquoi, le Premier ministre a annoncé, ce vendredi 29 janvier, des mesures supplémentaires pour freiner au maximum l’épidémie tout en préservant nos quotidiens.

Outre un renforcement des contrôles aux frontières, il a été décidé, pour limiter au maximum les brassages de population, de fermer tous les grands centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20 000 m²

Les établissements concernés sont les magasins de vente et centres commerciaux, comportant un ou plusieurs bâtiments, dont la surface commerciale utile cumulée est supérieure ou égale à 20 000m².

Dans les Vosges, seul le centre commercial Carrefour de Jeuxey est concerné par cette mesure.

Yves Séguy, préfet des Vosges a rencontré la directrice de l’établissement ainsi que le bailleur des cellules commerciales, en présence des services de la DIRECCTE et de la DDFiP, pour présenter les mesures de soutien dont bénéficieront les commerces fermés (cf encart ci-dessous sur les mesures de soutien).

Hormis les pharmacies, seuls les commerces proposant principalement une offre alimentaire resteront ouverts.

Dans les faits, seul l’hypermarché Carrefour pourra rester ouvert.

La galerie restera quant à elle ouverte puisqu’elle constitue l’unique passage pour se rendre au centre commercial Carrefour. Les commerces fermés n’auront pas la possibilité de faire de click & collect ou retrait commande.

Un renforcement des jauges pour les commerces a également été annoncé par le Premier Ministre.

Pour rappel, la capacité maximale d’accueil de l’établissement doit être affichée et visible depuis l’extérieur de celui-ci. Il appartient à chaque commerçant de faire respecter la jauge d’accueil par tout moyen qu’il juge utile.

Pour rappel, dans les Vosges certaines mesures complémentaires ont été prises visant à renforcer le protocole sanitaire applicable dans les commerces :

  • l’obligation de toute personne entrant dans le magasin de passer ses mains au gel hydroalcoolique. A défaut l’accès devra être refusé.
  • la mise en place d’un sens de circulation unique au sein du magasin, qui devra être clairement matérialisé.
  • une distance de 1 mètre au minimum entre chaque client ou groupe de personnes venues ensemble au sein des files d’attente et notamment celles qui se constitueront au niveau des caisses.

Les contrôles seront renforcés dans tous les établissements afin de s’assurer du strict respect de ces mesures.

Notre lutte contre le virus passe par notre persévérance, le respect des gestes barrière et la campagne de vaccination qui a permis, déjà, à près d’1,5 million de Français de recevoir une première injection et dont presque 10 000 vosgiens.

Soyons vigilants, ensemble : depuis mars, nous avons montré que les efforts collectifs paient.

Pour information, les commerces fermés par cette nouvelle mesure bénéficieront :

  • du fonds de solidarité renforcé, avec un droit d’option entre la compensation de perte de chiffre d’affaires jusqu’à 10 000 euros ou l’indemnisation de 20 % du chiffre d’affaires plafonné à 200 000 euros par mois. Pour les commerces en réseaux, particulièrement les grandes enseignes intégrées pour lesquelles les 200 000 euros de compensation seraient insuffisants, le dispositif de couverture de 70 % des charges fixes leur sera ouvert. Ces aides permettront aux commerçants de faire face à leur loyer et charges.
  • de l’activité partielle sans reste à charge,
  • de l’exonération des cotisations patronales et de l’aide au paiement des cotisations salariales,
  • de l’ensemble des autres dispositifs exceptionnels de financement restent à disposition des entreprises.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.