Search
dimanche 18 avr 2021
  • :
  • :

Vosges : mise en place et organisation du couvre-feu entre 18 h et 6 h Communiqué de la Préfecture des Vosges.

image_pdfimage_print
(Photo préfecture des Vosges)

(Photo préfecture des Vosges)

Pour faire suite aux récentes annonces du ministre de la Santé, Olivier Véran, visant à prendre de nouvelles mesures de couvre-feu plus restrictives afin de lutter contre la propagation du virus et la saturation des structures hospitalières dans les territoires où le virus circule activement, Yves Seguy, Préfet des Vosges, a décidé, après avoir mené une large consultation et pris acte de l’évolution du taux d’incidence, d’avancer à 18h le début de la période de couvre-feu dans le département. Ceci dès le samedi 2 janvier 2021.

Cette mesure, visant à lutter efficacement contre la propagation du virus, sera rendue applicable par arrêté préfectoral qui rentrera en vigueur dès le samedi 2 janvier 2021. Elle est le fruit d’une large consultation auprès des parlementaires, élus locaux, mais également auprès des principaux acteurs du monde économique.

Elle vise notamment à limiter les regroupements de personnes, ainsi que les déplacements qui favorisent la diffusion du virus au sein de la population. Même si la principale source de cluster reste la sphère familiale, il n’en demeure pas moins que la contamination initiale, qui s’amplifie dans l’enceinte du foyer, provient de l’extérieur et d’une contamination favorisée par la promiscuité parfois observée dans certains lieux ouverts au public.

La situation dans le département n’a cessé de se dégrader au fil des dernières semaines tant d’un point de vue de l’incidence sur la population générale que sur les personnes de plus de 65 ans, atteignant des niveaux bien supérieurs à la moyenne nationale et faisant des Vosges un des départements les plus touchés actuellement par la pandémie.

La tension hospitalière est très forte et le nombre d’admissions aux urgences dans le cadre du Covid-19, a d’ores et déjà atteint un record que nous n’avions pas connu lors de la première vague au printemps dernier, et qui s’était soldée par un nombre important de décès.

La nécessité de prendre des mesures plus restrictives s’imposait à nous tous de manière urgente. 

A compter du samedi 2 janvier 2021, et ce jusqu’au 20 janvier, le couvre-feu, toujours en vigueur sur l’ensemble du territoire national, démarrera dès 18 h.

Concrètement cela signifie à la fois :

  • l’interdiction des déplacements après 18 heures ;
  • la fermeture de certains établissements recevant du public (ERP) après 18 heures : commerces et services assimilés, restaurants pour leur activité de vente à emporter, bibliothèques, centre de documentation et de consultation d’archives ;
  • l’interdiction des activités extrascolaires après 18 heures à compter du 4 janvier 2021.

Les autres ERP, et notamment ceux destinés à la garde des jeunes enfants, à l’enseignement scolaire, aux activités périscolaires pourront continuer à fonctionner après 18 heures, pour ceux qui ne sont pas fermés en application des dispositions du décret du 29 octobre 2020.

A partir de 18 heures, tout déplacement doit correspondre à l’une des exceptions prévues par le décret du 29 octobre 2020

L’accès aux établissements demeurant ouverts est subordonné à l’existence d’un motif dérogatoire de déplacement prévu par le décret précité du 29 octobre.

Ainsi, il sera possible à un parent d’aller chercher son enfant à la crèche ou de le récupérer après une activité périscolaire, et des salariés ou lycéens terminant leurs journées après 18 heures pourront rentrer chez eux pendant le couvre-feu.

De même les pharmacies et cabinets médicaux pourront continuer à fonctionner normalement ; les usagers les fréquentant au-delà de 18h devront simplement justifier la raison de leur déplacement, comme c’est déjà le cas actuellement dès 20 h.

En revanche, en l’absence de motif dérogatoire le permettant, l’accès aux lieux de cultes, aux établissements sportifs de plein air ou couverts ne sera pas possible.

Enfin, l’anticipation du couvre-feu à 18 heures implique que les activités professionnelles s’exerçant au domicile du client ne peuvent avoir lieu qu’entre 6 heures et 18 heures, sauf intervention urgente ou livraison.

Cette mesure vient compléter d’autres dispositifs pris ultérieurement par arrêté préfectoral, tels que la limitation à 400 personnes dans les commerces et surfaces de vente de plus de 400 m2, ainsi que l’obligation de ces dernières de conditionner l’accès à leur établissement au port du masque et au passage des mains au gel hydroalcoolique entre autres.

Il est de la responsabilité de chacun de planifier et rationaliser ses déplacements afin d’éviter de se retrouver dans des zones à forte densité de personnes et il convient de rappeler que la mesure plus efficace pour lutter contre la propagation du virus rester l’application stricte des gestes barrières.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.