Search
samedi 15 mai 2021
  • :
  • :

Vittel et Contrexéville intègrent le label «Petites villes de demain» Communiqué

image_pdfimage_print
(illustration)

(illustration)

Les villes de Contrexéville et Vittel, déjà labellisées bourgs-centres, ont été sélectionnées au programme «Petites villes de demain». Comme dix-sept autres communes dans le département des Vosges, les villes ont été choisies pour leur dynamisme, la variété de leurs projets, et leur engagement dans le développement écologique. Ce programme national permet la revitalisation des centres-villes et des centres bourgs des villes de moins de 20 000 habitants. Différentes thématiques sont abordées comme la santé, la culture, le développement durable, l’habitat, le commerce ou encore l’économie. «Petites villes de demain» a ainsi ciblé en France 1 000 communes ou intercommunalités qui rayonnent et exercent pour tout le territoire qui les entoure, des fonctions essentielles de centralité : accès aux services, aux commerces, à la santé, activités économiques, évènementielles, culturelles… Ce dispositif se couple à celui sur la revitalisation des bourgs-centres déjà mis en place depuis 2019 et qui se trouve dans la phase finale de l’étude, il permettra aux communes d’intensifier leur travail pour conserver leur rôle de centralité.

Pour mener à bien ce projet, l’Etat a prévu une enveloppe de trois milliards d’euros jusqu’en 2026 et différents partenaires nationaux sont associés au programme : Banque des territoires, l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA), complétant l’offre existante d’aide de la région Grand-Est et du département des Vosges.

Le programme s’organise autour de trois piliers :

  • Le soutien en ingénierie pour les collectivités et le renforcement des équipes par le recrutement d’un(e) chargé(e) de mission ce qui n’est pas nécessaire pour Vittel et Contrexéville, où Richard Muller œuvre déjà en tant que chargé de mission à la revitalisation des bourgs-centres.
  • L’accès au réseau des 1 000 villes sélectionnées permettant l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques.
  • Des financements sur des mesures thématiques ciblées mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place.

Avec le programme «Petites villes de demain» venant compléter le projet bourgs-centres, les deux villes montrent à nouveau leur volonté de travailler ensemble, pour la construction de Vittel et Contrexéville de demain.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.