Search
lundi 18 jan 2021
  • :
  • :

Julien Absalon « mis en joue » par un chasseur lors d’une sortie en VTT

image_pdfimage_print
Photo de @julienabsalonmtb

Photo de @julienabsalonmtb

Ce vendredi, alors qu’il était sortit faire un tour en VTT, le sportif vosgien Julien Absalon a fait une rencontre inattendue et pour le moins marquante. Il affirme en effet avoir été « mis en joue par un chasseur ».

« Je ne souhaite pas créer de polémique mais j’ai une petite question », écrit Julien Absalon sur sa page Facebook, avant de raconter la péripétie. Pendant un tour en VTT, « à la sortie d’un virage j’ai été mis en joue par un chasseur », affirme le champion vosgien, « j’ai crié pour lui notifier que je n’étais pas un sanglier (j’espère qu’il avait remarqué…). Je lui demande pourquoi il me vise, il me répond que son fusil est chargé (rassurant) mais qu’il est en l’air (un peu en ma direction quand même…). Bon on s’explique calmement (en même temps il vaut mieux car il a une arme chargée dans les mains…). Avant de repartir je lui demande si il est seul. Il me répond, oui, je chasse seul avec mon chien. Du coup ma question : Est-il autorisé de chasser seul ? Du coup sans signalement sans mettre de panneau.… Je ne suis pas anti-chasse mais c’est un peu « étrange » de croiser en forêt des personnes seules armées de fusils chargés ».




2 réactions sur “Julien Absalon « mis en joue » par un chasseur lors d’une sortie en VTT

  1. alain

    Ce n’est malheureusement pas un cas isolé, désormais, pour plaire aux viandards il est interdit plus du tiers de l’année aux promeneurs, sportifs ou chercheurs de champignons de profiter des chemins publics,
    C’est juste scandaleux.
    Quel pensez vous des chasseurs en battue sur les bords de route, le fusil fermé et a une la limite menaçants avec les automobilistes ??
    Pas grand-chose, surtout quand un « notable » est à leur tête !

    répondre
  2. 123SOLEIL

    Dur, dur de se promener en forêt (hors confinement bien entendu) lorsque certains chasseurs n’hésitent pas à mettre en joue un chien ….. guide de non-voyant !!
    Bien qu’il faille respecter cette activité et ses adeptes responsables, il faut bien admettre que pour certains individus entre chasseur et sniper, la limite peut paraître bien mince.
    C’est aux disciples de St-Hubert de faire le tri dans leurs rangs. C’est ainsi qu’ils redeviendront respectables et donc respectés.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.