Search
mercredi 2 déc 2020
  • :
  • :

La lutte contre la haine en ligne intensifiée Le réseaux sociaux dans le collimateur de l'état

image_pdfimage_print

premier-ministre-jean-castex-pavatex-golbey-142-800x600

Après bien des atermoiements, les sanctions vont sans doute bientôt aboutir contre toutes les personnes qui véhiculent des propos suspects et illicites sur les réseaux sociaux. La mort malheureuse et horrible par assassinat de Samuel Paty fait aujourd’hui bouger les lignes. A l’issue d’un conseil de défense, le 1er ministre de la France assure dans sa conférence de presse vouloir en finir  avec la mise en ligne, des informations personnelles « mettant en danger la vie d’autrui » via la plateforme de signalement PHARO, laquelle sera renforcée d’effectifs.  Et Jean Castex de poursuivre « La surveillance des réseaux sociaux et la lutte contre la haine en ligne seront intensifiées ».

Le 1er ministre a également annoncé la création d’un pôle spécifique du parquet de Paris qui  complétera le dispositif avec des juristes et fonctionnaires aux connaissances des réseaux sociaux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.