Search
lundi 30 nov 2020
  • :
  • :

Coronavirus : dépistage des personnels des EHPAD du Grand Est Communiqué de la préfecture des Vosges et de l'ARS

image_pdfimage_print

test-covid-PCR-800x5331

Les 10 délégations territoriales de l’ARS Grand Est, en lien avec nos partenaires, sont mobilisées depuis le 22 octobre pour faire livrer près de 45 000 lots de tests antigéniques dans les 620 EHPAD de la région. Ces dotations, issues du stock Etat et mises à disposition par l’ARS, vont permettre aux directeurs/gestionnaires d’EHPAD de dépister systématiquement leurs personnels, dès cette semaine, en fonction des retours de vacances de la Toussaint (jusqu’au 3 novembre).

Au-delà des mesures de gestion sanitaire mises en place dans les EHPAD, l’enjeu de tester tous les professionnels exerçant au contact des personnes âgées, avant leur reprise de fonction, est de renforcer la protection des résidents fragiles face au virus et de freiner la propagation de l’épidémie au sein de ces établissements.

Cette opération ponctuelle repose sur des tests antigéniques, dont les résultats sont plus rapides que les tests PCR (entre 15 et 20 minutes) avec une très bonne fiabilité. Les prélèvements massifs seront réalisés sur place soit grâce aux professionnels de santé internes aux EHPAD soit en faisant appel aux équipes mobiles mutualisées de prélèvement de tests.

Au-delà de cette opération, l’utilisation des tests antigéniques sera renouvelée dans les EHPAD au fur et à mesure de la livraison de nouveaux tests et progressivement ouverte à d’autres catégories d’établissements : d’autres établissements médico-sociaux, certains établissements sociaux ou encore les établissements pénitentiaires. Les établissements de santé vont également pouvoir très rapidement acquérir de façon autonome des tests antigéniques pour leurs services d’urgences, de même que les professionnels de ville pour leur patientèle.

Les dépistages massifs par tests PCR restent utilisés dans les situations de clusters à risque.

Pour rappel, entre le 19 et 23 octobre 2020, des campagnes de dépistage à destination des étudiants et personnels ont été organisées à l’initiative de l’ARS dans 9 établissements d’enseignement supérieur de la région (3 en Meurthe-et-Moselle, 2 en Moselle et 4 dans les Vosges) soit 3 112 tests antigéniques dont 80 positifs. Cela a permis de sensibiliser la population étudiante au respect des gestes barrières, alors que la tranche d’âge des 15-25 ans est celle où le virus circule le plus activement et souvent sous des formes asymptomatiques.

L’ARS souhaite remercier ses partenaires pour l’organisation logistique de l’acheminement des tests antigéniques vers les EHPAD de la région : associations de protection civile, SDIS, hôpital d’instruction des armées, transporteur sanitaire, entreprise de réinsertion, conseil départemental…

Elle rappelle également que le dépistage, le respect de l’isolement et des gestes barrières relèvent de la responsabilité de chacun pour faire barrage au virus et éviter le recours à des mesures plus contraignantes pour la population : se laver les mains régulièrement, porter un masque et le changer toutes les 4 heures, aérer les lieux clos, éviter les rassemblements dans la sphère familiale et amicale et utiliser l’application ‘’Tous anti covid’’.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.