Search
samedi 31 oct 2020
  • :
  • :

Vosges : la «Gauche Ecologiste» départementale demande un «moratoire» sur le déploiement de la 5G

image_pdfimage_print
(Illustration)

(Illustration)

La «Gauche Ecologiste» des Vosges demande un «moratoire» sur le déploiement de la 5G dans notre département. Une tribune a été signée par les quatre partis politiques représentant ce courant  dans les Vosges.

«Le lundi 29 juin, à 98 % de ses participants, la Convention Citoyenne pour le Climat votait en faveur d’«un moratoire sur la mise en place de la 5G». Le président de la République Emmanuel Macron, le jour même devant la Convention Citoyenne pour le Climat s’engageait à reprendre leurs propositions. Le lendemain, à l’Assemblée Nationale, la secrétaire d’Etat à l’industrie Agnès Pannier-Runacher s’asseyait sur cet engagement en s’appuyant sur un mensonge en disant que l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) l’avait validé alors que c’est tout le contraire, cette autorité  regrette « une  absence de données relatives aux effets biologiques et sanitaires potentiels. Le Comité scientifique sur la santé de l’UE ne dit pas autre chose : les problèmes de santé et de sécurité sanitaires sont inconnus à ce jour… (Déc.2018). Nous demandons des garanties sur son usage du développement humain sur les territoires dans le cadre d’une stratégie numérique globale bas carbone, le respect drastique des normes de rayonnement électromagnétique associé à une stricte surveillance des effets sanitaires de la 5G.

Un nombre important de communes en France ont déjà demandé un moratoire sur cette question.

Les effets déjà constatés sur la santé de la 3G et de la 4G :

  • Dès 2013, l’Anse toujours alertait sur des risques de gliome (tumeur cérébrale)
  • Effets des ondes sur 1 200 rongeurs mâles : nombre élevé de tumeurs au cœur, au cerveau et des tumeurs de la glande surrénale.
  • Chiffres confirmés : le Centre International de Recherche sur le Cancer, branche de l’OMS classifie les champs d’ondes électromagnétiques comme cancérigène possible pour les humains.

Effets sur l’environnement avec le déploiement de la 5G :

  • Les opérateurs mobiles multiplieront leur consommation d’électricité par 3 (+2 % d’électricité en France)
  • Les émissions de gaz à effet de serre GES pourraient croître de 40 à 60 % d’ici 2040 et atteindre ainsi 7 % des GES de la France.
  • La 5G précipitera l’obsolescence programmée des portables et obligera le consommateur à dépenser toujours plus, mettant à la poubelle des millions d’appareils.
  • Sur la faune : le rayonnement de la 5G aura un effet dévastateur sur les insectes, arthropodes, les oiseaux, les petits mammifères, les amphibiens… dont la biomasse a déjà diminué de 75 % à cause d’autres pollutions. C’est le coup de grâce donné à la biodiversité.

Effets sur la liberté individuelle avec la 5G :

  • Tous les engins, appareils, les machines, les dispositifs seront connectés à un vaste réseau numérique qui se déploiera dans l’économie mondiale et ainsi ces capteurs vont relier chaque objet à chaque individu.

Concrètement, dans un premier temps, les caméras de surveillance seront le plus gros marché de la 5G qui représenta 70 % des objets connectés avec reconnaissance faciale, fichage biométrique.

Cela dépasse l’entendement, la ligne rouge est dépassée pour les libertés individuelles si cela est mis en pratique.

Pour les français, comme le dit Martin Bouygues lui-même, la 5G suscite plus de scepticisme que d’enthousiasme. C’est justement pour cette raison que dès le 27 septembre nos dirigeants vont lancer les enchères pour les fréquences sans aucun débat démocratique.

Ils installeront des dizaines de milliers d’antennes dans toutes les villes du pays et ce bien sûr sans référendum. Argument massue pour la Commission européenne qui pousse à tout-va pour la 5G : les recettes produites devraient représenter l’équivalent de 225 milliards d’euros en 2025. Des sommes colossales payées par qui ? Qui bénéficieront à qui ?

Aussi, ce débat démocratique, nous devons l’imposer…

40 % du territoire français n’est pas couvert par la 4G alors que l’on veut nous imposer la 5G et pire encore, on nous parle déjà de la 6G.

La 5G nous apportera-t-elle un supplément de bonheur ?

Quel est l’intérêt concret pour nos vies : des baskets Nike connectées auto-laçantes ? Des décapsuleurs connectés ? Ou «me reste-t-il du gruyère dans mon frigo ?»… 6 000 objets connectés dans la maison.

Est-ce vraiment nécessaire ?

Pour toutes raisons, tant pour notre santé à tous, pour le respect de notre planète que pour les libertés individuelles, nous demandons un «moratoire sur le déploiement de la 5G».»

Fabrice Pisias (Délégué départemental représentant de la France Insoumise)                                                 

Julien Perrin (Représentant EELV)  

Sandra Blaise (Secrétaire départemental du Parti Communiste Français)

Eric Defranould (représentant départemental du NPA)                                                                                                                                               




Une réaction sur “Vosges : la «Gauche Ecologiste» départementale demande un «moratoire» sur le déploiement de la 5G

  1. Dumesnil

    Beau ramassis d’affirmations sans fondement, rédigées par les grands progressistes que sont EELV, le PCF et LFI !!!
    Effectivement on va rallumer la lampe à huile.
    La France papote alors que bon nombre de pays avancent.
    Ceci dit, surpris de constater qu’il existe encore des communistes !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.