Search
samedi 26 sept 2020
  • :
  • :

Col du Bonhomme – 4 interpellations pour trafic de champignons

image_pdfimage_print
(Illustration)(Photographie lemarcheauxchampignons)

(Illustration)(Photographie lemarcheauxchampignons)

Selon une information de France Bleu Haut-Rhin, quatre hommes ont été interpellés par la Gendarmerie jeudi dernier dans le col du Bonhomme, côté vosgien, pour trafic de champignons.

Ces derniers transportaient pas moins de 120 litres de cèpes… une quantité bien supérieure à celle autorisée, qui est de 5 litres par personne. Les interpellés comptaient commercialiser les champignons. Les cèpes ont été saisis par les gendarmes, de même que 1 000 euros en liquide et leur véhicule. A l’issue de leur garde à vue, les quatre hommes ont été libérés. Ils seront prochainement présentés devant le Tribunal Correctionnel de Colmar.

J.J.

Note : l’article R 163-5 du code forestier limite la cueillette à 5 litres de champignons par personne. Au delà et jusqu’à 10 litres, une amende de 135 € est encourue. Enfin, lorsque la quantité ramassée est supérieure à 10 litres, l’infraction constitue un délit.




Une réaction sur “Col du Bonhomme – 4 interpellations pour trafic de champignons

  1. Defranoux Dominique

    Partout sur les routes, nous voyons ces pancartes:
    Dépôt de champignons.
    Les cèpes, les chanterelles, et bien d’autres variétés ne peuvent être cultivés.
    Les ramasseurs sont souvent des étrangers en situation précaire.
    Bien sûr qu’il faut sanctionner les abus, mais en cas de récolte massive comme l’an dernier, peut-être faudrait-il assouplir la législation, ou être plus compréhensif.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.