Search
mardi 27 oct 2020
  • :
  • :

Rouvres-la-Chétive : Mathilde Guyot vient d’ouvrir son jardin aquaponique de la Frézelle

image_pdfimage_print
Mathilde Guyot.

Mathilde Guyot.

Qu’est-ce qu’un jardin aquaponique ? Et bien imaginez un grand bassin avec des poissons, et au dessus un grand bac avec des légumes. Le jardinage aquaponique est une culture millénaire qui couple l’hydroponie à l’aquaculture, qui depuis est devenue un écosystème autogéré, réunissant trois types d’organismes vivants : poissons, bactéries et plantes. Deux mondes différents mais complémentaires qui s’entraident et vivent en autonomie. Les poissons défèquent dans l’eau. Les bactéries transforment les déjections en nutriments assimilables par les végétaux qui sont véhiculés par l’eau, et qui vont nourrir les plantes. Puis l’absorption par les racines a purifié l’eau, qui retourne oxygénée dans le bassin. Un circuit fermé qui permet une économie d’eau très importante. «Entre 80 et 85 %», comme l’explique Mathilde Guyot, qui vient d’ouvrir son jardin aquaponique (depuis le 4 juin) à Rouvres-la Chétive, une petite commune située entre Châtenois et Neufchâteau. C’est une première pour le secteur de l’Ouest vosgien, et qui devrait attirer du monde compte tenu des prix attractifs et de la qualité de la production.

Comment vous est venue cette idée de jardin ?

«J’ai profité de l’installation d’une unité de méthanisation de ma famille et de la chaleur que cela dégage pour installer ce jardin aquaponique. A la base, je suis diététicienne de formation, et je trouvais intéressant de faire du maraîchage en vente directe, avec des produits sains et naturels dont les semences sont bios.»

Quel type de légumes proposez-vous ?

«Pour l’instant des produits traditionnels de pleine terre et de saison, comme des pommes de terre, des radis, des carottes, des salades… Par la suite, des tomates, haricots verts, poireaux courgettes, concombres…, et des épices (basilic, cerfeuil, persil, menthe…). L’exploitation s’effectuera sur 2 000 m². Par la suite, il y aura 1 000 ² sous serre avec trois bassins pour les poissons. Toutes les installations devraient être terminées d’ici la fin d’année.»

Quel type de poissons y aura-t-il ?

«Des carpes, des poissons rouges, des tanches, des carpes Koï… Ces espèces de poissons qui vont bien pour ce type d’aquaponie.»

Et votre type de clientèle ?

«Outre la clientèle locale, je compte beaucoup sur le passage car nous sommes bien situés en bordure de route et à l’entrée du village en venant de Châtenois. Je prépare une signalétique adaptée. De plus, je vais également proposer des produits d’autres producteurs locaux, comme de l’huile de noix, de la mirabelle et des quetsches en bocaux…»

Pour suivre les arrivages et les disponibilités, consulter la page Facebook du jardin : https://www.facebook.com/lejardinaquaponiquedelafrezelle/

Alain Buffe




Une réaction sur “Rouvres-la-Chétive : Mathilde Guyot vient d’ouvrir son jardin aquaponique de la Frézelle

  1. yvette

    Superbe idée en plus et surtout ,pas trop éloignée de mon domicile Bravo Mathilde et longue vie à votre projet , car nul n’ ignore que l’ eau deviendra de l’ or au fil des ans Félicitations

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.