Search
mardi 29 sept 2020
  • :
  • :

La Plaine : des alternatives aux pesticides pour un jardinage au naturel Du 17 au 21 août, cinq communes accueillent le jardinier vedette, Roland Motte.

image_pdfimage_print

Initiée l’année dernière lors de la semaine nationale des alternatives aux pesticides, Agrivair, dirigé depuis peu par Julien Didelot, et Roland Motte, le jardinier vedette, organisent une semaine d’événements dans cinq communes, du 17 au 21 août 2020, afin de promouvoir la pratique du jardinage au naturel.

Chaque soir de la semaine, Ghislaine Cossin, (support spécialiste Agrivair) et Roland Motte (jardinier de France Bleu Sud Lorraine), parcourront la communauté de communes Terre d’Eau pour s’arrêter dans cinq communes et partager les techniques de jardinage sans produit chimique.

Tous les jardiniers, amateurs comme professionnels, sont invités à venir échanger et s’informer en toute convivialité autour d’une passion commune : le jardin. A cette occasion, ils pourront également déposer les produits phytosanitaires aujourd’hui inutilisables et comprendre comment les remplacer naturellement. Comme le précise Roland Motte. «Cet événement convivial vise à sensibiliser nos jardiniers en herbe sur les bonnes pratiques en termes de gestion des produits phytosanitaires. Vider un fond de bidon de désherbant peut polluer plus de 10 km d’un cours d’eau.»

Le 17 août, c’est à la salle des fêtes de Suriauville que les animations débuteront.

Le 18 août, le deuxième point de rencontre se déroulera à La Neuveville-sous-Montfort.

Le 19 aoûtMonthureux-Le-Sec accueillera le troisième rendez-vous.

Le 20 août, la commune de Saint-Remimont recevra la quatrième rencontre.

Le 21 août, Aulnois aura le privilège de clore cette semaine

Les participants pourront se rendre sur l’un de ces cinq lieux à partir de 17 h 45, pour assister gratuitement à ces mini-conférences entre 18 h et 20 h.

Julien Didelot, Directeur du programme Agrivair, félicite l’association Plaine de Jardin pour le bilan très positif de la première édition. «L’an dernier, ce ramassage avait permis de collecter 3 mètres cube de produits périmés. Au hit-parade des produits ramassés, on trouve les désherbants, les anti-limaces et les anti-maladies de toutes provenances ! Suite au succès de la collecte et aux échanges enrichissants que nous avons eu avec les jardiniers locaux l’année dernière, il semblait logique pour la marque Vittel, et son programme Agrivair, de porter cette seconde édition de sensibilisation aux côtés de Roland Motte.»

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la Semaine Pour les Alternatives aux Pesticides, qui vise à informer sur les risques de l’exposition aux pesticides et promouvoir des solutions alternatives pour vivre, consommer et produire durablement. Cette semaine nationale se déroule habituellement au mois de mars mais la crise sanitaire a amené à reporter cet événement. La marque Vittel et Agrivair ont décidé d’organiser cette seconde édition, afin de continuer à sensibiliser aux risques de ces produits sur la biodiversité de notre territoire.

Dans la mesure du possible et si la météo le permet, les animations se dérouleront en extérieur de manière à respecter les mesures de sécurité et gestes barrières et ainsi partager un bon moment en toute sécurité.

Programme Agrivair : Depuis près de 30 ans, Nestlé Waters s’engage à protéger l’eau minérale naturelle Vittel Grande Source et son impluvium, territoire dans lequel s’infiltrent les eaux pluviales avec son programme avant-gardiste nommé Agrivair. Ce programme permet de préserver la qualité de l’eau minérale, mais il est aussi un formidable moteur pour la préservation de la biodiversité sur plus de 10 000 hectares. Grâce à un travail collaboratif, ce sont trente-sept agriculteurs et onze municipalités qui se sont engagés dans une démarche volontaire pour des pratiques agricoles durables.

Roland Motte : Passionné de nature, Roland Motte intervient dans les métiers du jardin depuis plus de 30 ans. Avec sa société RMJ, il accompagne et forme les professionnels comme les particuliers, à jardiner sans produit chimique dans le respect de la faune et la flore. Il est aussi chroniqueur radio sur France Bleu Sud Lorraine.

Alain Buffe




Une réaction sur “La Plaine : des alternatives aux pesticides pour un jardinage au naturel

  1. Defranoux Dominique

    Agrivair préserve la qualité de l’eau minérale, c’est vrai, mais pas celle des ruisseaux, j’en veux pour preuve l’état des ruisseaux de VITTEL, ou coule DIRECTEMENT les égouts dr la Mairie et quelque 491 branchements non conformes .
    Quant au « formidable moteur pour la préservation de la biodiversité « ,je doute fort que ce soit le cas (j’ai créé « la zone de protection des orchidées en 2016 sur le Golf , mais en guise de protection, tout est fauché à partir du 15 juillet, y compris les roughs et les sous-bois. Je ne parle pas de la protection des insectes pollinisateurs ,ceux-ci ne peuvent pas se reproduire sur le golf, car ils pondent la plupart sur les plantes herbacées.
    Seul bon point: le ramassage des produits phytosanitaires qui sont un poison pour l’eau minérale, et pour la nature en général.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.