Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Migrants dans les Vosges : le témoignage de Nathalie Georgeon, membre d’«Asil’Accueil 88»

image_pdfimage_print

Annotation-2020-08-21-144359

Pendant la période de confinement, l’église catholique dans les Vosges proposait sur sa page Facebook, une série de vidéos : «Allo Diocèse». La rencontre, par téléphone, d’acteurs de l’église «pour montrer que la mission de notre église continue malgré la pandémie qui nous frappe.»

La série s’est poursuivie après le déconfinement. Le 11ème épisode vient d’être diffusé. Nathalie Georgeon, bénévole engagée depuis quatre ans auprès de personnes migrantes dans les Vosges, témoigne. Elle explique les motivations à l’origine de la création de l’association « Asil’Accueil 88 », les actions mises en places pour aider des migrants. Elle expose certaines des raisons qui ont poussé les personnes en question à quitter leur pays: guerre, pauvreté, excision etc. Dans le département, des migrants, il y en a «Des centaines, mais un chiffre exact… on n’a pas. Il y a des centaines de familles dans les Vosges», affirme Nathalie Georgeon. Retrouvez l’intégralité du témoignage ici.




3 réactions sur “Migrants dans les Vosges : le témoignage de Nathalie Georgeon, membre d’«Asil’Accueil 88»

  1. Cacal Vosges

    Pas un commentaire ! Dans le monde des faux c… De français !
    L’année prochaine mes fontiers vont augmenter de 25% à contrexeville ce qui permettra à ma commune de me racketter de plus de 2000€.pour que Mme la cathos. Puisse aider des gentils migrants !
    Mais pas avec son fric ni chez elle !
    (faut pas mélanger le » travail’ ‘avec la vie privé).
    Alors grâce à cette cathos combien de français se feront égorgés, renversés mortellement, violées ou tout simplement tuer par un déséquilibré !
    VIVE la France

    répondre
  2. yvette

    Hélas il y en aura de plus en plus vu que tous les pays ou presque sont en guerre et où des exactions aberrantes y sont commises Mais pour passer en France terre d’ asile il s’ agirait peut être d’ assumer le contrôle de ceux qui ne sont pas en réel danger , et surtout bannir les passeurs qui en profitent au maximum !!!!!!!!!!!!!

    répondre
    1. Mélanie

      Les asso qui les aident sont naïves et je sui sûre qu’elle ne font pas la différence entre de vrais réfugiés politiques et des « réfugiés » qui racontent des balivernes et ne sont pas en danger chez eux mais veulent juste profiter du système français. Quand à l’Etat… Depuis Sarko les naturalisations n’ont cessé d’augmenter et ou la venue de migrants et pas que de pays où il y a la guerre (Roumanie, maghreb, pays de l’Est…).
      par contre la France oublie ses otages comme Sophie PETRONIN.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.