Search
samedi 26 sept 2020
  • :
  • :

Vosges : opération de sensibilisation à la sécurité routière sur la route des vacances Une campagne de prévention qui a pris ses quartiers ce samedi matin sur l’aire de Sandaucourt (A31).

image_pdfimage_print

A l’occasion des départs et retours des vacanciers sur les routes et autoroutes, Ottman Zair, Directeur du cabinet du Préfet des Vosges, était ce samedi 25 juillet sur l’aire de Sandaucourt de l’autoroute A31, afin de rappeler quelques principes de prudence pour la sécurité des automobilistes et de leurs passagers.

Le sous-préfet était accompagné de gendarmes, tels que le major Olivier Lostetter, adjoint au commandant de l’Escadron Départemental de Sécurité Routière d’Epinal (EDSR), des motards de l’escadron de gendarmerie de Châtenois et de Bulgnéville, d’intervenants départementaux de sécurité routière de la DDT, puis de représentants du groupe autoroutier APRR. «L’objectif de cette opération, c’est de sensibiliser les vacanciers et les familles avec enfants car ils sont de bons vecteurs pour transmettre les messages, sur l’entretien des véhicules, la vitesse, la nécessité de faire des pauses pour éviter la somnolence… Si cette campagne de prévention était prévue de longue date mais plus tard, avec le drame récent survenu sur l’autoroute A7, nous avons trouvé opportun d’avancer cet événement, et ce week-end de départ en vacances était tout à fait approprié avec l’affluence sur les routes», expliquait Ottman Zair. «La vitesse et l’alcool sont les premiers facteurs d’accidents graves dans les Vosges. Néanmoins avec la pandémie et le confinement, on a enregistré jusqu’à présent sept morts de moins par rapport à l’année dernière (cinq contre douze en 2019), puis trente-et-un blessés en moins. Au niveau des verbalisations, c’est le téléphone au volant qui arrive en tête», complétait le directeur du cabinet du Préfet.

Quant aux gendarmes, ils étaient plutôt dans la prévention ce samedi matin que dans la répression habituelle aux travers de contrôles. Ils n’hésitaient pas à aller à la rencontre des vacanciers pour échanger et les conseiller. «Pendant cette campagne, on veut faire de la pédagogie sur la sécurité routière, notamment la vitesse, la conduite, les nouvelles technologies. Expliquer aux automobilistes, l’importance de prendre des temps de pauses», ajoutait le major Lostetter.

De la documentation était à disposition des usagers de la route, des cahiers de jeux et de coloriage pour les enfants, et un kit de protection Covid-19 avec masques, lingettes, gel hydroalcoolique. Et pour les motards, une démonstration d’un gilet de protection airbag, dont sont dotés les forces de sécurité à moto (gendarmes, policiers, douaniers). Sans oublier un concours de photos #OnPosePourLaPause, du 3 juillet au 6 septembre, où la mission est de poster sur Instagram avec le hashtag, des clichés à faire pendant les pauses sur le trajet des vacances. Quatorze prix seront remis dont des prix spéciaux pour apprenti conducteur et motard, internautes et spécial motard.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.