Search
samedi 26 sept 2020
  • :
  • :

Neufchâteau : le personnel soignant a répondu à l’appel de la CGT et CFDT

image_pdfimage_print

Ce mardi 16 juin dès 7 h, les syndicats CGT et CFDT du centre hospitalier vosgien de Neufchâteau, ont distribué des tracts au rond-point Robert-Schumann, en soutien au personnel soignant.

Les revendications sont multiples :

– augmentation significative du salaire de base

– titularisation de tous les contractuels

– augmentation des effectifs dans les EHPAD et les établissements de soins

– suppression du plan de performance

– reconnaissance de la pénibilité du travail en catégorie active pour tous les agents

– accès rapide aux classes supérieurs

– une prime universelle pour l’ensemble des professionnels

– une reconnaissance de la maladie professionnelle du Covid-19 et donc la parution rapide d’un texte

– la rétribution et ou récupération des heures supplémentaires liées au Covid par la parution rapide d’un texte

– augmentation des rémunérations, de l’heure de nuit, du travail du dimanche et des jours fériés

A l’appel de la CGT, un rassemblement s’est tenu à 9 h 30 devant le CHOV et a réuni une centaine de soignants qui n’ont pas hésité à quitter leur poste, pour rendre hommage aux blouses blanches, et à toutes les personnes décédées du Covid-19.

Si le syndicat se disait très satisfait de l’implication du personnel présent, ils auraient souhaité plus de soutien des personnes, qui chaque soir, applaudissaient aux fenêtres. Seule une petite de dizaine d’entres eux se sont déplacées.

Deux slogans ont marqué la journée «Masqués mais pas muselés», puis «Applaudir ça suffit maintenant !»

«Nous sommes ridiculiser par le gouvernement, on nous a laissé travailler sans protection, et avec du matériel inadapté et insuffisant. La santé n’est pas un coût mais un investissement», clamaient les syndicalistes.

Du coté de la CFDT, pour exprimer son soutien au mouvement, il est demandé de mettre un chiffon blanc ou ruban aux fenêtres de son appartement, maison, ou rétroviseur de voiture, et d’immortaliser le moment en photo puis de le poster sur la page Facebook CFDT Santé Sociaux 88.

Catherine Vaillant-Florentin, responsable du territoire de l’Ouest Vosgien revendique le manque de titulaires au Centre Hospitalier mais également dans les Ehpad. «La situation est très grave, nous avons traversé une période de guerre, les travaux qui n’avancent plus ont posé de nombreux soucis. Aux urgences, les locaux restreints ont eu des aménagements de fortune, la salle d’attente a été transformée en boxe, le sas d’entrée est devenu quant à lui la salle d’attente, un réaménagement rapide rendu possible avec Christelle Douart-Léger chef du service.»

Le directeur Christophe Gasser recevait ce mardi les doléances des syndicats, hormis la CGT qui a décliné l’invitation, avant de les transmettre à l’ARS.

D.S.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.