Search
dimanche 31 mai 2020
  • :
  • :

Vosges : les parlementaires vosgiens ainsi le président du Conseil départemental ont adressé un courrier au Premier Ministre Communiqué

image_pdfimage_print

Ce mercredi 6 mai, les quatre députés (Stéphane Viry, Gérard Cherpion, Christophe Naegelen et Jean-Jacques Gaultier) et les deux sénateurs vosgiens (Daniel Gremillet et Jackie Pierre), ainsi que le président du Conseil Département (François Vannson) ont adressé un courrier au Premier Ministre, Edouard Philippe, (lire le contenu ci-après), concernant la carte du déconfinement qui classe le département en zone rouge.

Jean-Jacques Gaultier à l'assemblée nationale (archives)

Monsieur le Premier Ministre,

Par la présente, nous appelons votre attention sur la carte du déconfinement régulièrement présentée par le Gouvernement et la situation du département des VOSGES à ce sujet.

Comme vous, nous partageons la priorité d’assurer la sécurité des français, en veillant à maintenir les gestes barrières et à respecter les consignes de distanciation sociale et le port du masque.

Pour établir cette carte du déconfinement, classant les départements en rouge ou vert, seuls deux critères sont actuellement retenus : celui de la dynamique de l’épidémie, en fonction des passages aux urgences, et celui de la tension des services de réanimation.

Nous nous étonnons de la disparition du troisième critère annoncé lors de votre discours à l’Assemblée Nationale, celui de la capacité des départements à dépister et à tester la population.

En effet, depuis la mi-mars, les laboratoires privés et publics des VOSGES sont déjà en capacité de dépister massivement les vosgiennes et les vosgiens, tant en tests PCR que sérologiques.

Aussi, nous vous demandons que cette capacité soit bien prise en compte, surtout dans un département très rural (370 000 habitants) et à faible densité de population, (60 habitants par km², avec de nombreux secteurs inférieurs à 30 habitants par km²).

Veuillez recevoir, je vous prie, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de notre haute considération.

 Stéphane VIRY                   Gérard CHERPION           Christophe NAEGELEN        Jean Jacques GAULTIER 

Député des VOSGES          Député des VOSGES         Député des VOSGES               Député des VOSGES

                                                                                                  

Daniel GREMILLET              Jackie PIERRE                           François VANNSON                              

Sénateur des VOSGES         Sénateur des VOSGES            Président du Conseil Départemental des VOSGES

Courrier au Premier Ministre (Carte déconfinement)

 




5 réactions sur “Vosges : les parlementaires vosgiens ainsi le président du Conseil départemental ont adressé un courrier au Premier Ministre

  1. calin

    En gros, les citoyens vosgiens vont devenir des rats de laboratoire. Ils vont être pistés par leur téléphone ou enchaînés comme des criminels, ou même enfermés dans des hôtels, leurs enfants pourront leur être retirés sans sommation. Cela me fait penser au centre de tri ayant existé à Vittel. Vous avez omis que des décisions de période de guerre sont menées contre le peuple, et non pour la sécurité du peuple.

    Avez vous réellement évalué les conséquences de cette décision ?
    N avez vous pas encore ouvert les yeux sur la situation de notre système de santé et sur l évolution qu elle prend ?
    Vous validez donc l euthanasie sélective…. celle ci existait pourtant déjà pour le cancer de façon inexprimée, donc inconnue pour nombre de citoyens…. et alors que nombre de ces patients « tués volontairement » se croyaient bien soignés.
    Vous donnez votre caution à notre gouvernement en prenant le risque de sacrifier les citoyens vosgiens.
    Heureusement que ces citoyens ont devancé leur sécurité en agissant malgré le confinement et le manque de moyens.
    Je regrette sincèrement votre aveuglement persistant qui amène notre pays à un désastre sanitaire et social.

    répondre
    1. mimi

      Je m’étonne que ce commentaire accusateur sans fondement soit publié…
      Je pensais que de tels posts n’existaient que sur Facebook ( réseau peu social… ) surtout pas ici !

      répondre
      1. calin

        Premièrement: Cela s appelle la liberté d expression.
        Deuxièmement : C’est aussi le résultat d’une expérience involontaire de découverte du système de santé. J ai été amenée à décortiquer ce système pour comprendre pourquoi un patient du cancer, ma fille, a subi deux tentatives d euthanasie passive.
        10 mois de soins pour une lombalgie et de la kinésithérapie avec obligation d aller au travail, suivi par un envoi chez un chirurgien pour soigner une récidive de cancer du sein : os et foie.
        Suivi par une immunothérapie sans résultat (effectivement vérifiée non compatible avec son géne) et une seule chimiothérapie qui a amené des brûlures au 4ieme degré, d où arrêt total de traitement pour le cancer et mise en palliatif. Donc chimiothérapie mal dosée (volontaire ou involontaire ?), motif cardiaque avéré faux par son cardiologue.
        Sans la prise en main de ma fille par l arrêt de ma carrière, j aurais pu l enterrer déjà deux fois. La prise en charge par un oncologue allemand à nos frais a été indéniable. Vous la verriez faire son heure de marche aujourd’hui, vous comprendriez ma soif de comprendre notre société et ce qui se prépare.
        Ouvrez votre esprit, apprenez la critique, pas pour vous, mais pour vos enfants, vos petits enfants. Leur qualité de vie, leur vie tout simplement en dépendra.

        répondre
  2. HAXAIRE

    Revoilà les 7 fayots de service (tous de droite, quelle représentativité !!!) ressortis du placard du Covid 19. Le pharmacien a-t-il le médicament ad hoc ?

    répondre
    1. calin

      J en connais un qui est en conflit d intérêt car propriétaire d un laboratoire. Il a d ailleurs participé à la signature du traité d Aix la Chapelle et donc à la perte de décision sur notre armée. Nous continuons tout de même à la financer.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.