Search
mercredi 30 sept 2020
  • :
  • :

Biodiversité : faut-il tuer les chats qui se promènent à plus de 300 m de leur maison ? La proposition polémique du président de la fédération des chasseurs.

image_pdfimage_print
(Photo d'illustration)

(Photo d’illustration)

L’idée peut choquer les amateurs de petits félins. Dans un entretien en live sur Facebook avec le e-magazine mensuel de chasse sur internet Chassons.com, en date du 4 mai dernier, Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs, a évoqué les dégâts causés par les chats.

«Le chat est en train de détruire la biodiversité», affirme Willy Schraen, évoquant l’instinct de chasseur de l’animal, qui s’attaque aux petits oiseaux, aux petits mammifères. «Le chat tue bien plus d’animaux que les chasseurs.» Pour lui, il y a trop de chats. Prenant exemple sur ce qui se fait à l’étranger, il propose de «confiner», en quelque sorte, les chats dans les habitations de leurs maîtres, et de les éliminer s’ils s’en éloignent trop. «Le piégeage du chat à plus de 300 mètres d’une habitation, ce serait une bonne chose.»

Laissons à ce monsieur, ces propos qui ne manqueront pas de choquer et de faire réagir les amoureux des chats !




4 réactions sur “Biodiversité : faut-il tuer les chats qui se promènent à plus de 300 m de leur maison ?

  1. Rollot

    Comment pouvez vous oser publier ce genre d’article qui incite à la haine envers les chats ?
    Ce qui serait responsable serait de publier un article pour inciter à la castration/stérilisation et éviter la reproduction des chats mais pas de tuer des animaux qui ont pour la plupart coûté cher en frais vétérinaires.
    Cet article est dangereux ! L’information est grossière ! Que les chasseurs restent dans leur forêt. Ils cherchent uniquement d’autres cibles qu’ils ont plus

    répondre
    1. Alain Buffe Poster auteur

      Nous sommes un média d’informations générales et non un média à la demande qui vous contenterez exclusivement. Nous regrettons que vous ne sachiez pas lire correctement cet article et n’ayez pas suffisamment de recul pour vous se rendre compte que c’est un article que nous avons repris pour éveiller les consciences. C’est auprès du magazine qui a initié l’information et de ce président des chasseurs qu’il faut vous plaindre…

      répondre
      1. Yves

        Votre rédaction notamment d’Epinal choisit bien les articles qui vont faire des vues et des commentaires mais lorsqu’il s’agit de donner des renseignements ou de faire de la prévention en matière de protection animale plus grand monde à part quelques uns d’entre vous. Je ne dis pas ça pour vous spécialement car je lis plutôt la version d’Epinal qui se reconnaitra…

        répondre
  2. valentin

    On parle de Biodiversité ? … l’Homme est le premier destructeur de cette belle diversité, alors doit-on le détruire ? ou juste le « stériliser ? ou le rappeler à un peu plus d’humilité face à toute cette complexité qu’est la nature dont nous sommes un composant. A chaque fois que l’Homme veut contrôler ce qui ne lui appartient pas, la nature, il dérègle la machine. Le résultat ; nous le vivons dans notre quotidien …
    Je trouve également que cette information manque de subtilité !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.