Search
mercredi 21 oct 2020
  • :
  • :

Coronavirus : Le fonds national de solidarité renforcé pour aider les petites entreprises Communiqué de la préfecture de région

image_pdfimage_print

Face à la crise qui touche de plein fouet le secteur économique, l’Etat a mis en place le 25 mars dernier le fonds national de solidarité, destiné aux petites entreprises les plus touchées par la crise : TPE, indépendants, micro-entrepreneurs et professions libérales de moins de 10 salariés qui subissent une interdiction d’accueil du public ou qui connaissent une perte de chiffre d’affaire d’au moins 50% suite à l’épidémie de Covid-19. Cette aide défiscalisée peut aller jusqu’à 1 500 euros avec une aide complémentaire de 5 000 euros pour les entreprises les plus en difficultés.

 Le fonds a été reconduit, renforcé, et élargi au mois d’avril, afin de venir en soutien à la fois aux entreprises les plus en difficulté, et à celles qui au contraire se portaient bien juste avant la crise. L’enveloppe prévue pour le fonds a été relevée de 1 à 7 milliards d’euros, avec le concours des Régions et des assureurs. Le fonds complète les autres mesures de soutien aux entreprises, au premier rang desquels l’activité partielle et les prêts garantis par l’Etat.

 «Dès le début de la crise, le gouvernement s’est donné pour objectif d’apporter un soutien inédit à l’ensemble des acteurs économiques pour leur permettre de surmonter cette période et de pouvoir, le moment venu, reprendre leur activité dans les meilleures conditions possibles. L’accompagnement massif des entreprises permettra d’éviter les défaillances et de sauvegarder l’essentiel de notre tissu économique régional», a déclaré Josiane Chevalier, préfète de la Région Grand Est.

Parce que la situation est dans précédent, la Région Grand Est a décidé de doubler sa contribution au fonds national de solidarité, portant ainsi son soutien à 33,4 millions d’euros. 

 «Il est de notre devoir à tous, Etat, collectivités, citoyens, d’agir pour nous permettre de surmonter cette crise sans précédent. Le mot solidarité prend aujourd’hui tout son sens. En contribuant au fonds solidarité, nous renforçons notre engagement auprès des entreprises du Grand Est, forces vives de notre territoire. Notre région est en première ligne dans la bataille contre le Covid-19 et nous sommes sur tous les fronts pour y faire face et construire ensemble «l’après»», s’est exprimé Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.

 Cette décision vient en appui aux nombreuses mesures d’urgences déjà déployées par l’État et la Région Grand Est pour aider l’ensemble des entreprises, mais également les associations, les acteurs culturels et touristiques, les soignants, les sportifs, les habitants : demande d’activité partielle, report des créances fiscales et sociales, Fonds résistance, Prêt Rebond, Pacte de relocalisation, plateforme Plus Forts Grand Est, création d’une SEM pour s’approvisionner en tests sérologiques, etc.

Retrouvez l’ensemble de ces aides sur le site de la Région Grand Est et sur le site de la préfecture de région :

www.prefectures-regions.gouv.fr/grand-est/Actualites/Coronavirus-l-Etat-et-la-Region-soutiennent-les-entreprises-impactees 

 Pour demander l’aide du fonds national de solidarité, rendez-vous sur www.impots.gouv.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.