Search
dimanche 7 juin 2020
  • :
  • :

Contrexéville : organisation des services municipaux durant le confinement pour cause de coronavirus Communiqué

image_pdfimage_print
Le maire Luc Gerecke, fidèle au poste pour gérer les affaires courantes et urgentes.

Le maire Luc Gerecke, fidèle au poste pour gérer les affaires courantes durant le confinement.

Organisation des activités des services municipaux durant la période de confinement : ou comment assurer la continuité du service public

Centre communal d’action sociale (CCAS)

Durant la période de confinement, le Centre Communal d’Action Sociale assure une permanence téléphonique au 03 56 10 00 17/16 du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h.

L’accueil au public est fermé, mais des rendez-vous sont possibles pour les situations d’urgence.

L’équipe du CCAS est à votre écoute et mobilisée pour venir en aide à tous les habitants ayant besoin de soutien.

Elle coordonne l’intervention de bénévoles proposant leurs services pour aller faire des courses alimentaires, aller à la pharmacie ou autre besoin de première nécessité. Elle travaille en lien avec Vosgelis et les associations caritatives du territoire.

Le CCAS assure également un service d’appels téléphoniques réguliers afin de lutter contre l’isolement et/ou la solitude des personnes âgées.

Le CCAS est adhérent de Monalisa, réseau d’entraide sur le département des Vosges venant en aide aux personnes isolées et vulnérables.

Plus d’informations :

https://www.facebook.com/MonalisaVosges

Contacts :

Téléphone : 03 56 10 00 17/16 du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h.

Ou accueil.ccas@contrexeville.fr

Centre technique municipal

Une équipe de permanence assure les missions essentielles identifiées dés le début du confinement :

  • Propreté urbaine et salubrité
  • Sécurité des biens (surveillance des bâtiments communaux, voirie) et interventions ponctuelles en cas de besoin.

Focus sur le service Espaces verts :

Le service se relaie à raison d’un agent par jour du lundi au vendredi afin d’anticiper la saison. 9 agents prennent part à ce roulement.

Ses missions :

  • Plantation de semis : pour cela une serre chauffée a été aménagée. A ce jour, ce sont 50 variétés qui ont été semées pour environ 1 500 plants. Ces chiffres sont amenés à augmenter, tant en nombre de variétés qu’en nombre de plants d’ici les quelques semaines à venir. Évidemment, il s’agit de fleurs, annuelles pour la plupart, mais également de plants de potager. Il faut en effet également anticiper les plants fournis chaque année aux écoles et au service périscolaire dans le cadre des jardins pédagogiques. Cette activité nécessite de la surveillance, un chauffage à température constante, et un arrosage régulier.
  • Réception des commandes : terreau, substrat, paillage, etc… Présence d’un agent en fonction des livraisons des fournisseurs.
  • Réception et entretien des plants commandés chez les horticulteurs. Ces commandes sont espérées courant avril. Dès leur réception, un roulement 7 jour/7 devra être mis en place. Avec éventuellement un renfort au niveau des effectifs quand il s’agira de préparer les jardinières, et autres massifs.
  • Intervention ponctuelle d’urgence « espaces – verts » en ville : branches gênantes à élaguer ou ramasser, taille arbustive si gêne au niveau de la visibilité…

Une réflexion des responsables est en cours sur la nécessaire priorisation du travail qui devra se mettre en place à la sortie du confinement pour rattraper le retard de tonte et d’entretien des massifs, en appliquant une gestion différenciée.

Centre des expressions musicales

Des activités sont proposées aux élèves, avec plusieurs formules mises en œuvre par les professeurs, en fonction des possibilités de contact et de d’équipement ainsi que de l’organisation des familles :

  • des cours en visio, ce qui permet aux professeurs d’assurer leur cours en direct avec leur élève.
  • des cours avec partage de vidéos : les travaux filmés sont ensuite commentés par le professeur. Les élèves se filment en train de travailler et les professeurs font un bilan ultérieur.
  • des transmissions de jeux, de fichiers et partitions de travail
  • des transmissions de liens vidéo d’artistes mais également de capsules pédagogiques quelquefois très bien élaborées
  • des communications  de pistes audio auprès de tous les choristes afin qu’ils puissent répéter leur partie mais aussi prendre l’habitude d’entendre les polyphonies.

A cela s’ajoute les mails et contact téléphoniques pour assurer la continuité du lien.

Il faut noter cependant deux éléments qui desservent le télé-enseignement : la nécessaire possession et maîtrise des outils numériques ainsi que la qualité du réseau, inégale sur le territoire couvert par les élèves et les professeurs. La gestion des devoirs scolaires nécessite par ailleurs un temps important pour les  familles confinées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.