Search
dimanche 25 oct 2020
  • :
  • :

Coronavirus : le personnel soignant de la Plaine fait face à l’épidémie du Covid-19

image_pdfimage_print

Alors que le personnel soignant est salué ici-et-là pour leur dévouement face au coronavirus, malgré un contexte difficile qui perdure depuis des mois, le centre hospitalier de l’Ouest Vosgien n’est pas épargné par la crise, tant sur le plan matériel qu’humain. Si des cas de contaminés au Covid-19 sont présents sur le site de Neufchâteau, on ne sait que très peu de chose sur le nombre car le silence est de mise, tant au niveau de la direction que du personnel, qui ne souhaite pas communiquer de façon officiel.

Quant au site de Vittel, si la situation est moins préoccupante, car il n’y a pas de malades infectés par le Covid-19 qui sont dirigés vers un service dédié et équipé pour les accueillir. Il n’en demeure pas moins que le personnel soignant se tient prêt à faire face à une surcharge de travail quand les malades seront là. «Ça sera le moment de venir en aide physiquement ou psychologiquement à nos collègues qui en auront bien besoin…», confie une professionnelle des soins qui préfère rester anonyme.

(Photo Vigie de l'eau Vittel)

La solidarité commence aussi à se mettre en place car aujourd’hui, le jeudi 19 mars, la Vigie de l’eau (Vittel) a apporté son stock de masques FFP2 ainsi que des blouses jetables à l’hôpital de Vittel afin d’aider le personnel hospitalier. D’autres initiatives sont également à saluer comme celles de la SNCF ou encore le magasin vittellois d’épicerie fine «La Saveur des Gourmets» qui a livré quelques douceurs, tout comme la boulangerie «La Néocastrienne» pour les agents de Neufchâteau…

A Nancy, l’un des centres névralgiques apte à accueillir des personnes infectés par le Covid-19, est le CHU de Nancy-Brabois et l’ensemble des personnels soignants sont sur le pont et ne ménage pas leur peine. Et non loin de là, l’Institut de Cancérologie de Lorraine Alexis Vautrin (ICL) a pris toutes les mesures pour protéger au maximum les patients. Ainsi les accompagnants (famille, ami(e)s, ambulancier(ère)s…) ne sont plus autorisés à pénétrer dans le bâtiment (sauf dérogation préalable), et les visites sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.