Search
samedi 24 oct 2020
  • :
  • :

Coronavirus : les aides à domicile doivent être protégées

image_pdfimage_print

virus-4898571_1920-800x533

Même après la déclaration présidentielle du 12 mars, les aides à domicile et la CGT constatent que l’attention qui devrait être portée aux conditions de leurs interventions au domicile des personnes les plus fragiles, personnes âgées et personnes handicapées, n’est pas à la hauteur !

A ce jour, nombreuses sont celles qui sont sans informations de la part de leur employeur sur les consignes spécifiques. Il y a peu ou pas de masques, peu ou pas de gel hydro-alcoolique, mais plein de questions !
En attente de consignes
Comment se sécheront-elles les mains en l’absence de gel ? Comment faire quand le domicile de la personne aidée est dépourvu de papier à usage unique ? Doivent-elles transporter leurs rouleaux d’essuie-tout ? Pourquoi des employeurs continuent-ils à les envoyer faire du ménage, alors qu’il faut limiter les contacts ? Est-ce une priorité vitale ?

Leur protection et celle des personnes aidés 

Elles ressentent cette absence de réponses comme du mépris pour leur travail. “Nous sommes en première ligne nous aussi, comme les salarié-es des établissements de santé. Nous méritons, nous exigeons que des mesures cohérentes soient prises et imposées pour prévenir notre santé et celle des personnes que nous aidons. Sans quoi nous pourrions légitimement considérer que l’absence de mesures de prévention adaptées engagerait la responsabilité de qui de droit.

Une réunion d’urgence

Elles demandent une réunion d’urgence entre les pouvoirs publics, l’Agence régionale de santé, le Conseil départemental des Vosges, leurs employeurs, et les organisations syndicales, pour faire le point sur ces dysfonctionnements et les corriger au plus vite.
Inquiètes !
La crise sanitaire du coronavirus aura des répercussions financières pour les associations et entreprises des services à la personne. “Notre syndicat sera vigilant, pour que les employeurs n’appliquent aucune baisse du contrat mensuel, qu’aucun contrat CDD ne soit rompu sous couvert du «commun accord», que les compteurs d’heures de travail effectif ne soient pas impactés par la baisse prévisible des interventions”, précise la CGT.
Un salaire complet pour celle qui doivent garder leurs enfants
La CGT explique : «Pour celles qui devraient garder leurs enfants chez elle, le salaire doit être maintenu à 100 % et sans aucune carence.»
La CGT aide à domicile des Vosges appelle toutes les aides à domicile, des secteurs associatifs et entreprises à se mobiliser pour la défense de leurs droits légitimes.



Une réaction sur “Coronavirus : les aides à domicile doivent être protégées

  1. Aurelie

    Merci pour cet article! Il faut aussi que les aides a domicile soient protégées

    A l heure d aujourd’hui l employeur de ma mère n est pas en mesure de lui fournir les protections nécessaires . C est pas acceptable ni pour elle ni pour les gens qu elle aide!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.