Search
lundi 13 juil 2020
  • :
  • :

Vittel : la cité retrouve la guitare avec le festival «Des’accords», du 1er au 5 juillet. Offre promotionnelle pendant le mois de février.

image_pdfimage_print

Dans les années 90, la ville de Vittel a connu des grands moments avec son festival de guitare. Durant cinq éditions (de 1992 à 1996), les plus grands noms de la guitare se sont produits sur la scène du Palais des congrès ou de la salle du Moulin, à l’instar de Carlos Santana, BB King, Paco De Lucia, Paul Personne, John Mc Laughlin, Georges Benson, Joan Baez, Henri Salvador…, et tant d’autres. Une période que les «anciens» ne sont pas près d’oublier. Vingt-quatre ans après, la guitare fait son retour dans la cité thermale avec la première édition du festival «Des’accords», lancé par le service culturel de la Ville et son directeur Michael Scherer, puis la production Music Line Production en partenariat avec le casino Vikings de Vittel. Du 1er au 5 juillet, une dizaine d’artistes confirmés se produiront dans différents endroits de la ville, de l’espace Alhambra à la galerie thermale, en passant par le Palais des Congrès ou le centre-ville. La programmation se veut éclectique, avec des pointures nationales et internationales, ainsi que des artistes à découvrir.

La billetterie est d’ores et déjà ouverte, et pour l’occasion une offre promo est mise en place jusqu’à la fin du mois de février pour les premiers billets, uniquement à la Maison des associations de Vittel et sur le site: www.ville-vittel.fr/billetterie.

Dès le mois de mars, la billetterie sera disponible au tarif normal dans l’ensemble des points de ventes.

Le programme sera complété par un concert en centre-ville de la classe de guitare de l’Ecole Municipale de Musique et de Danse de Vittel.

A. B.

La programmation

Flash Experience

Flash Experience

Flash Experience (France / Blues Rock)

«Flash Experience» est né en fin d’année 2011 de la rencontre de trois musiciens d’exception. Leur ambition est de faire revivre de nombreux classiques de la musique Jazz-Rock, Progressiv-Rock et Blues-Rock des années 60, 70, 80 à travers des reprises d’artistes célèbres tels que Jeff Beck, Stanley Clarke, Jimi Hendrix, Franck Zappa, John Mayer, Mahavishnu Orchestra, Stevie Ray Vaughan,…Les membres de «Flash Experience» ne se contentent pas de rejouer leur répertoire à l’identique, ils improvisent de nombreuses parties de celui-ci donnant vie à un spectacle unique à chacune de leurs apparitions.

Mercredi 1er juillet 18 h : soirée de lancement du festival avec le concert de «Flash Experience» sur la terrasse du casino

Hassan Hajdi

Hassan Hajdi

Hassan Hajdi ”Band Of Gipsies” (France / Rock)

Crédité comme le digne héritier de Jimi Hendrix par les médias, Hassan Hajdi, guitariste du mythique groupe de rock progressif français Ange, rend un hommage cinglant à ce monstre sacré qui a bouleversé l’approche de l’instrument à l’aube des 70’s. Comme un retour de l’étoile filante, c’est en trio, formule adepte du maitre, que le «Band of Gipsies» d’Hassan nous offre un « tribute scénique» détonant. Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=vwtqOYxlowA

Mercredi 1er juillet 20 h 30 : Band of Gipsies à l’espace Alhambra

Samson Schmitt

Samson Schmitt

Samson Schmitt Quartet (France / Jazz Manouche)

Fer de lance de la jeune génération, icône internationale, Samson Schmitt figure parmi les plus éminents guitaristes manouches d’aujourd’hui. Samson a depuis toujours la musique dans le sang et cela s’entend. Son univers musical reflète l’essence même du jazz manouche : une musique ancrée dans la tradition, profondément humaine et altruiste, mais également moderne et en accord avec son temps. La griffe du guitariste réside tant dans la virtuosité aérienne de son phrasé que dans la générosité de ses compositions. Il s’est produit dans le monde entier, des Etats-Unis au Japon. Pour ce concert exceptionnel, entouré de trois musiciens, il proposera un répertoire entre jazz manouche, bossa, reprise variété française. Lien vidéo : https://vimeo.com/293690549

Jeudi 2 juillet 20 h 30 : Samson Schmitt quartet puis Sylvain Luc et Stéphane Belmondo à l’Espace Alhambra

Sylvain Luc et Stéphane Belmondo

Sylvain Luc et Stéphane Belmondo

Sylvain Luc et Stéphane Belmondo (France / Jazz)

20 ans après leur premier duo, le guitariste et le trompettiste récidivent en toute beauté.

Sylvain Luc est à l’aise sur tous les registres. Sa technique époustouflante et la profondeur de son jeu en font un compagnon de scène très apprécié par Al Jarreau, Richard Galliano, Wynton Marsalis, Lokua Kanza, Elvin Jones, Manu Katché, Larry Coyrell, Al Di Meola, Lockwood, Mc Laughlin, Bireli Lagrène et tant d’autres.

Stéphane Belmondo, le petit protégé de Chet Baker, remportait, avec son frère Lionel Belmondo, le prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz 1994, avant de partir vivre à New York où il joue notamment avec Dee dee Bridgewater. Revenu en France, il s’engage dans de multiples collaborations fructueuses, notamment avec Jacky Terrasson, son frère Lionel, Yusef Lateef, Gregory Porter ou encore Milton Nascimento.

En 1999, les deux jazzmen surdoués présentaient Ameskeri, un premier disque qui avait défrayé la chronique où ils reprenaient la Chanson Douce d’Henri Salvador et Ménilmontant de Charles Trenet. Ils passent de nouveaux aux aveux dans un duo sans tricherie qui sort des sentiers battus. Nommé 2.0, l’album porté par le label Naïve, évoque leurs vingt années de complicité et la maturité acquise grâce à leurs multiples aventures respectives, ainsi que l’ère numérique de notre société en mutation. Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=cqnhSUWpcwM

Jeudi 2 juillet 20 h 30 : à l’espace Alhambra

Andy Balcon

Andy Balcon

Andy Balcon (Royaume-Unis / Blues rock)

Guitariste, chanteur et compositeur, Andy Balcon a fait son premier accord de guitare à 14 ans pour ne plus jamais la déposer. Membre fondateur du groupe «Heymoonshaker», il se produira dans d’innombrables festivals parmi lesquels Montreux Jazz Festival (Suisse), Osigari Jam (Japon), Glastonbury (UK), SXSW (USA), Québec City Festival (Canada), Fusion festival (Allemagne). Le groupe partage l’affiche de festivals avec des noms tels que Neil Young, Gary Clark JR, Bjork, Queens of the Stone Age et de nombreux autres artistes.

En 2019, Andy se lance sous son nom dans un nouveau projet solo : Kiss Goodnight. Les riffs massifs de Balcon, ses rythmiques uniques et cette voix à la puissance singulière marquent les esprits. Venant du fond du cœur, intense, torturée, son Sound, rappelle instantanément les racines du blues. Combinée à une guitare puissante comme une locomotive à charbon lancée à toute allure…, nous sommes bien en face de l’essence même du Rock n’ Roll. Ses prestations décoiffantes et ses talents de performers lui ont forgé une réputation et un public fidèle tout autour du monde. Avec la sortie de son premier album solo, il est prêt à en découdre avec la terre entière. Lien vidéo : https://youtu.be/Lh7jUjmddyU

Vendredi 3 juillet 20 h 30 : Andy Balcon puis Johnny Gallagher au Palais des congrès.

Johnny Gallagher

Johnny Gallagher

Johnny Gallagher (Irlande / Blue rock)

Johnny Gallagher est un artiste d’origine irlandaise, aujourd’hui reconnu comme l’un des meilleurs guitaristes du circuit européen. Accompagné de son groupe le «Boxtie Band», Johnny livre un spectacle de Rock ’n’ Roll explosif et de haut niveau qui s’appuie sur un répertoire de chansons originales et des versions étonnantes de grands classiques du genre.

Bien que réservé dans la vie, sur scène Johnny est un personnage totalement envouté et envoutant. Il alterne dans son set un rock agressif et des plages musicales plus douces et plus introspectives. C’est la magie du live qui nous fait adhérer à un artiste, et à chaque concert Johnny habitué des grands rassemblements et grands festivals démontre avec la même ferveur toute sa sorcellerie et son génie de la guitare électrique. Pour compléter la panoplie du rocker irlandais, Johnny possède une voix unique et expressive qui serve incontestablement la dynamique de son show. Lien vidéo : https://youtu.be/RKQ-YG9Awok

Vendredi 3 juillet 20 h 30 : au Palais des congrès.

Manu Lanvin

Manu Lanvin

Manu Lanvin (France / Blues rock)

Après trois premiers albums sortis entre 2000-2006 dans lesquels il mettait surtout l’accent sur la chanson Rock, Manu Lanvin a finalement trouvé sa voie la plus naturelle avec le Devil Blues, un power trio qui lui colle parfaitement à la peau. C’est incontestablement la collaboration avec le chanteur Texan Calvin Russell pour lequel il co- écrit, produit et réalise en 2009 l’album testament «Dawg Eat Dawg» qui a été le déclencheur de cette nouvelle orientation. Acclamé par un public de plus en plus nombreux aux concerts du « Diable » et salué par ses pairs, comme Paul Personne qui le rejoint régulièrement sur scène ou comme Johnny Hallyday qui l’invite à assurer ses premières parties, Manu endosse parfaitement le costume du Bluesman désabusé qui chante les coups bas de la vie tout en restant un rocker optimiste qui prône la musique du diable pour un monde meilleur. Lien vidéo : https://youtu.be/vWuux1SX0Z8

Samedi 4 juillet 20 h 30 : Manu Lanvin puis Laurence Jones et Will Barber au Palais des congrès

Laurence Jones

Laurence Jones

Laurence Jones Band (Royaume Unis / blues rock)

Natif de Liverpool, Laurence Jones commence à jouer à l’âge de sept ans en puisant son inspiration dans la collection de vinyles de son père. A dix sept ans, avec son trio, il part en tournée avec Johnny Winter et Walter Trout. Après un 1er album chez Promise Records (2012) et quatre albums chez Ruf Records qui furent accueilli avec enthousiasme par la critique, Laurence signe chez Top Stop Music. Entre temps, le jeune guitariste anglais collectionne les distinctions avec plusieurs British Blues Awards dont celui du «Young Artist Of The Year» (2014), le «Guitarist Of The Year» (2016), sans oublier celui de «Best Guitarist» dans le cadre du «European Blues Awards» (2016). Avec ce nouvel album qui fut le fruit d’un travail acharné de deux années, Laurence Jones, affûté comme jamais, part en tournée européenne avec la ferme intention d’être à la hauteur de sa réputation. Lien vidéo : https://youtu.be/xvXNj1l0GEg

Samedi 4 juillet 20 h 30 : au Palais des congrès.

Will Barber

Will Barber

Will Barber (France / Blues rock)

Au fil des années, Will Barber a voulu épurer sa musique et c’est seul, avec sa guitare, qu’il se produit sur scène. Il tombe alors sous le charme de la guitare Weissenborn en particulier, jouée également par Ben Harper. Il se fait fabriquer ses instruments originaux mêlant ainsi sa passion de la musique et du bois. Avec son style Old School inspiré par Led Zep, BB King et la Motown il veut traverser les continents pour jouer et échanger sa musique avec le monde entier.

Il participe à The Voice 6, un véritable challenge pour Will. Avec son univers musical particulier, tourné vers la country et le blues, il souhaite se confronter à l’avis de professionnels et espère convaincre les coachs avec un cover des Pink Floyd «Another Brick In The Wall». Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=P6Q8eIVvDfM

Samedi 4 juillet 20 h 30 : au Palais des congrès.

Ulysses Piedra

Ulysses Piedra

Ulises Piedra (Pérou / Bossa Nova)

Guitariste péruvien basé à Nancy, Ulises Piedra proposera un récital de Bossa Nova.

Dimanche 5 juillet 16 h : concert d’Ulises Piedra sous la galerie thermale.

 

 




Une réaction sur “Vittel : la cité retrouve la guitare avec le festival «Des’accords», du 1er au 5 juillet.

  1. marino

    Où sont les femmes ???
    Dites-moi où sont les femmes, femmes, femmes, femmes, femmes
    Où sont les femmes?
    Qui ont des rires pleins de larmes
    Auraient-elles perdu leur flamme, flamme, flamme, flamme, flamme
    Où sont les femmes?
    Où sont les femmes?
    Où sont les femmes?
    Où sont les femmes?
    Où sont les femmes?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.