Search
vendredi 21 fév 2020
  • :
  • :

Vittel : 5e sacre pour la reine «Margot» Garabedian, et l’heure de gloire pour Arnaud Des Boscs

image_pdfimage_print

Pour cette 22e édition, faut avouer que ce plateau féminin était des plus relevé, toutefois Margot Garabedian n’a pas fait dans la dentelle puisqu’elle a survolé la finale de bout en bout, en égalant le record de l’épreuve (6’22’’9), qu’elle détenait déjà depuis 2015. Pour seulement cinq petits dixièmes, elle aurait encore pu inscrire son nom sur les tablettes d’honneur de l’aquathlon de Vittel. C’est son cinquième sacre pour la licenciée messine (2014, 2015, 2017, 2019 et 2020). Bien qu’elle soit sortie première de l’eau, la Belge Jolien Vermeylen, s’est faite «avalée» toute crue sur la piste, car Margot était intouchable ce dimanche. Comme l’année dernière, elle a terminé au deuxième rang (6’33’’). Belle performance pour la cadette Ilona Hadhoum qui a complété le podium féminin. Pour sa première participation, Sandra Dodet (Poissy) a pris la quatrième place. Faut avouer que ce plateau féminin était des plus relevé

Chez les hommes, on s’attendait à une lutte entre le tenant du titre Antoine Duval (Poissy) et second par deux fois (2017 et 2018), puis son challenger, Arnaud Des Boscs (Sainte-Geneviève-des-Bois) qui avait terminé deuxième en 2019 et espérait bien prendre sa revanche. Après 250 mètres de nage, Antoine Duval sortait en tête et prenait le commandement pour les 1 000 mètres de course à pied (4 tours + le sprint final). On pensait que la victoire était jouée pour Duval, mais dans le sprint final, le Génovéfain Arnaud Des Boscs trouvait des ressources insoupçonnées et coiffait sur la ligne d’arrivée, Antoine Duval. D’ailleurs, il faudra la photo finish pour les départager et confirmer le triomphe d’Arnaud Des Boscs (5’50’’2). Les régionaux de l’étape, les Messins Valentin Morlec et Thomas Sayer, termineront respectivement à la troisième et quatrième place.

Encore une fois, le club vittellois de triathlon a offert un superbe spectacle sportif avec des champions de très grande qualité, malgré l’absence de quelques-uns d’entre eux, en préparation pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Alain Buffe

Classement avenir

Demi-finale femmes

Finale femmes

Demi-finale hommes

Finale hommes

Les podiums




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.