Search
mardi 20 oct 2020
  • :
  • :

Vittel : dilemme sur les soldes hivernales

image_pdfimage_print

Depuis le 2 janvier, ici et là fleurissent sur les vitrines des commerces locaux, les affiches indiquant les rabais de moins 10 % jusqu’à 60 % de remise, et si les clients thermaux sont satisfaits par ces soldes avancés, les professionnels le sont beaucoup moins pour diverses raisons.

Entre les remises par-ci, les promotions par-là, les soldes flottantes, les ventes privées, les sites Internet qui affichent des prix alléchants toute l’année, les liquidations…, on se demande si les prix de déstockage ont encore une véritable signification. Si c’est le cas pour les commerces ruraux de proximité, notamment pour tout ce qui est habillement, pour certaines enseignes franchisées, le doute est permis. Mais le pire c’est ce sont les ventes en ligne sur Internet, comme le précise Patrick Louviot, du magasin «Max pour hommes», situé avenue Bouloumié. «On peut difficilement lutter contre des Amazon ou autres sur Internet. Je parviens encore à m’en sortir en proposant de la qualité, des marques, et du service aux clients. Toutefois cette année, le démarrage s’est assez bien passé pour moi.»

Mais visiblement ce n’est pas le cas pour sa voisine, Laetitia Henry, du magasin de chaussures Paz’ à Pas. «C’est moins bien que l’année dernière…, mais le problème est récurrent car les soldes débutent trop tôt.». Il est certain que juste après les festivités de Noël et de fin d’année, les gens n’ont pas l’esprit et probablement les finances pour les soldes, fussent-elles avantageuses pour le porte-monnaie.

«C’est bien d’avoir réduit la durée mais c’est aussi la date du début qu’il aurait fallu changer, car les soldes démarrent trop tôt. Les gens n’ont pas envie de consommer et de dépenser après les fêtes», confirmait Frédérique Viannez, des magasins «Factory dressing» et «Dentelle attitude» rue de Verdun, et présidente de l’Union des commerçants.

Aujourd’hui tout se solde, et les vrais gagnants sont les clients qui peuvent profiter des bonnes affaires, donc n’hésitez pas à rendre visite dans les commerces de proximité. Même quelques douceurs de Noël sont en promotion comme chez «Saveur des gourmets».

Alain Buffe 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.