Search
vendredi 28 fév 2020
  • :
  • :

Des violences familiales préoccupantes pour les gendarmes des Vosges

image_pdfimage_print

Gendarmerie_01

En 2019, la gendarmerie des Vosges a traité 900 faits de violences intrafamiliales (+160 par rapport à 2018). Et déjà, depuis le 1er janvier, 60 faits sont constatés (+35).

Des chiffres édifiants, une parole qui se libère, des situations de détresse qui sont prises en compte.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.