Search
mardi 18 fév 2020
  • :
  • :

Oiseaux Nature interpelle le préfet des Vosges sur le grand tétras et la gélinotte des bois

image_pdfimage_print
Le grand tétras, tout comme la gélinotte des bois, est en danger d’extinction dans les Vosges. (Photographie d’illustration)

Le grand tétras, tout comme la gélinotte des bois, est en danger d’extinction dans les Vosges. (Photographie d’illustration)

L’association Oiseaux Nature a récemment adressé un courrier au préfet des Vosges Pierre Ory, afin de l’interpeller et de prendre des mesures de protection quant au grand tétras et la gélinotte des bois.

Deux espèces emblématiques du département qui, selon l’association, se trouvent actuellement dans une situation extrêmement critique…, et qui pourraient purement et simplement disparaître des forêts vosgiennes dans un futur proche. Leur dérangement étant la principale cause de leur extinction.

Oiseaux Nature invite notamment le préfet à ne plus accorder d’autorisation d’enduros de type «moto verte» dans le département. «Cela concerne en particulier l’enduro dit «des Monts de Vologne», dont l’organisateur vient d’être condamné par le Tribunal de Grande Instance d’Epinal, au motif notamment que le tracé validé par les services de l’Etat n’a pas été respecté. C’est ainsi et que 500 motards sont passés à proximité de zones sensibles où vivent grands tétras ainsi que de nombreuses espèces protégées»,  précise Patrick Maison, vice-président de l’association.

Quant à la gélinotte des bois, Oiseaux Nature demande à Pierre Ory de ne délivrer aucune autorisation de prélèvement d’œufs en vue d’élevage en captivité. «Nous avons appris qu’une demande de prélèvements vous a été adressée. Ce projet a été fort justement invalidé, fin décembre, par le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel Grand Est – CSRPN – de Lorraine. […] Nous souhaitons donc qu’une surveillance accrue des services de l’Etat soit installée sur le terrain ce printemps 2020. Nous ne manquerons pas de vous signaler toute anomalie relevée sur les sites de reproduction des oiseaux», peut-on notamment lire dans le courrier adressé au préfet.

Plus de renseignements sur l’association Oiseaux Nature sur www.association-oiseaux-nature.com

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.