Search
mercredi 12 août 2020
  • :
  • :

Vosges : signature de protocoles de participation citoyenne Communiqué de la préfecture des Vosges

image_pdfimage_print

participation_citoyenne_logo

Ce jeudi 12 décembre, Pierre Ory, préfet des Vosges, et le commandant Julien Petit, Commandant la Compagnie de Gendarmerie de Remiremont, ont signé un protocole de participation citoyenne avec :

  • Jean-Marie Manens, maire de la commune de Girmont Val d’Ajol
  • Philippe Leroy, maire de la commune de Pouxeux

Associant les habitants à la protection de leur environnement, le dispositif de participation citoyenne s’inscrit dans une démarche de prévention de la délinquance, complémentaire de l’action de la gendarmerie nationale, et de mise en œuvre de la police de sécurité du quotidien par une approche partenariale des relations entre la population et les forces de sécurité de l’État.

Ces protocoles permettent ainsi d’acter un dispositif visant à rassurer la population, améliorer la réactivité de la Gendarmerie contre la délinquance d’appropriation et accroître l’efficacité de la prévention de sécurité.

Empruntant la forme d’un réseau de solidarités de voisinage constitué d’une ou plusieurs chaînes de vigilance structurées autour d’habitants d’une même rue ou d’un même quartier, le dispositif doit permettre d’alerter la Gendarmerie de tout événement suspect ou de tout fait de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient les témoins. Ce dispositif n’a toutefois pas vocation à se substituer à l’action de la gendarmerie.

Ainsi, ce protocole repose sur trois principes essentiels que sont :

– la sensibilisation des habitants de la commune à travers la création d’un réseau de voisinage permettant d’informer rapidement la gendarmerie en cas de situation suspecte ;

– la réaffirmation du rôle incontournable du maire en matière de prévention de la délinquance au travers de l’animation et du suivi de ce dispositif, en collaboration étroite avec la gendarmerie ;

– un dialogue étroit et continu entre les référents du dispositif, le maire et la gendarmerie, grâce à des réunions régulières d’échange et d’information.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.