Search
lundi 26 oct 2020
  • :
  • :

Vosges : Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques 2020-2024 du SDIS Communiqué

image_pdfimage_print
(photo préfecture des Vosges)

(photo préfecture des Vosges)

Le Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques (SDACR), élaboré par le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Vosges (SDIS) sous l’autorité du Préfet, dresse l’inventaire des risques de toute nature pour la sécurité des personnes et des biens, auxquels doivent faire face les services d’incendie et de secours dans le département des Vosges. Il détermine les objectifs de couverture de ces risques par le SDIS.

Le SDACR 2020-2024, outil stratégique, permet d’apprécier les forces capacitaires du SDIS pour qualifier et quantifier les besoins, les orientations et les programmes du SDIS des Vosges.

Il propose des recommandations opérationnelles dont les modalités de mise en œuvre relèvent

  • la fois de l’autorité du Préfet et des délibérations du Conseil d’Administration prises dans le respect du principe de libre-administration.

Le SDACR 2020-2024 a reçu un avis favorable des instances du SDIS, du Conseil Départemental et il a été présenté au collège des chefs de services de l’État.

Les points remarquables du SDACR 2020-2024 sont les suivants :

  1. L’évaluation du précédent SDACR en date du 14 novembre 2013 :

L’évaluation du précédent SDACR démontre l’atteinte des objectifs fixés, en particulier :

  • la capacité de réunir au quotidien 300 sapeurs-pompiers et 1 000 sapeurs-pompiers en cas de mobilisation générale ;
  • la mise en place du Centre de Traitement et de Régulation des Appels, plateforme commune des appels d’urgence 15-18-112, inaugurée en juin 2017 ;
  • la rédaction du règlement départemental de défense extérieure contre l’incendie ;
  • la création d’un outil d’information et de collaboration entre le SDIS et les maires directeurs des opérations de secours au quotidien ;
  • la création de la réserve départementale de sécurité civile.
  1. L’évolution de l’activité opérationnelle :

L’activité opérationnelle sur la période de 2010- 2018 est marquée par une augmentation importante en interventions (+18,85 %) et en temps d’intervention (+21 %).

Le secours d’urgence à personne occupe une part prépondérante et croissante dans l’activité opérationnelle du SDIS (environ 20 000 interventions par an, soit 73 % de l’activité totale).

Le nombre d’incendies est quant à lui stable (environ 2 100 incendies, soit 8 % de l’activité totale), mais l’analyse des risques émergents démontre une évolution de leur nature avec une augmentation des feux d’espaces naturels (passage de 225 à près de 500, soit de 12 % à 22 % du nombre d’incendies de 2016 à 2018).

Les accidents sur la voie publique sont également stables (environ 1 660, soit 6 % de l’activité totale).

Bien que les opérations diverses représentent une part stable (environ 3 500, soit 13 % de l’activité totale), des pics importants sont constatés à l’occasion d’événements climatiques (plus de 6 000 interventions au total en 2011 et en 2018).

L’état actuel de la forêt et ses perspectives d’évolution au regard des changements climatiques et des crises sanitaires, témoignent d’une augmentation considérable du risque de feux de forêt dans les Vosges. Le SDACR recommande des travaux inter-services pour prévenir ce risque, notamment pour partager les informations en temps réel, les données des systèmes d’informations géographiques, améliorer les conditions d’accessibilité et la défense extérieure contre l’incendie.

Le risque inondation est également important dans le département et ne doit pas être sous-estimé dans la réponse opérationnelle à apporter par les services d’incendie et de secours pour la protection des populations et pour la sécurité des sapeurs-pompiers intervenants.

Le SDACR recommande d’augmenter le nombre de sapeurs-pompiers spécialistes en feux de forêt, en sauvetage-déblaiement et en sauvetage aquatique des victimes. De même, la dotation supplémentaire d’engins spécifiques est recommandée.

  1. La réponse capacitaire :

Le SDACR caractérise trois niveaux de réponse opérationnelle :

– la réponse des moyens de proximité sur la base des 111 centres d’incendie et de secours ;

– la force capacitaire recherchée au quotidien est de 500 sapeurs-pompiers : elle est adaptée à 300 sapeurs-pompiers dans les périodes les plus défavorables pour la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires ;

– la force capacitaire recherchée au titre d’une mobilisation générale est de 1 000 sapeurs-pompiers.

  1. Les moyens humains

La richesse humaine des sapeurs-pompiers doit être renforcée pour faire face à l’évolution continue de la charge opérationnelle.

L’activité se concentre à 70 % sur la période de journée 7 h-19 h, période durant laquelle la réponse capacitaire du SDIS est la plus faible en lien avec la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires. La feuille de route du volontariat 2019-2021 ayant pour objectif d’atteindre et de tenir 3 000 sapeurs-pompiers volontaires est confirmée.

De plus, la couverture des risques appelle un renforcement du nombre de sapeurs-pompiers professionnels en garde, en particulier et en priorité pour les agglomérations d’Épinal et de Saint-Dié des Vosges.

Le SDIS des Vosges comprend au 1er janvier 2019 :

  • 146 sapeurs-pompiers professionnels (SPP)
  • 2 822 sapeurs-pompiers volontaires (SPV)
  • 83 personnels administratifs et techniques (PAT)
  • 111 centres d’incendie et de secours
  • 486 véhicules

Le SDIS des Vosges a réalisé en 2018 :

  • 69 503 appels d’urgence
  • 30 456 interventions (83 interventions en moyenne par jour)
  • 164 374 heures d’intervention



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.