Search
vendredi 23 oct 2020
  • :
  • :

Coussey : Pierre Albert, des ambitions multiples dont la musique

image_pdfimage_print
Pierre Albert

Pierre Albert

On a souvent tendance à critiquer les jeunes sur leur avenir. Or certains sont déterminés à l’instar de Pierre Albert, âge de 18 ans et originaire de Coussey. Aîné d’une fratrie de quatre enfants, Pierre commence à briller dans le sport, et plus particulièrement dans le judo qu’il pratique depuis qu’il a neuf ans, dans le club de Greux où il est entraîné par Stéphane Toussaint. D’ailleurs son père Laurent, son frère Nathan, sa sœur lyse, pratiquent également la discipline. Quant à sa maman, elle a choisi le Taïso. Aujourd’hui ceinture noire, il a cumulé plusieurs titres départementaux et régionaux, puis se classera 7e de sa catégorie au championnat de France.

Brillant sur les tatamis, il l’est tout autant dans les études. Diplômé du brevet des collèges, Pierre Albert a toujours été attiré par la conduite d’engins de travaux publics. A ce titre, il postule en CAP conducteur d’engin mais voit sa candidature refusée. Que cela ne tienne, il se tourne vers un Bac pro en travaux publics, à Chaumont, qu’il obtient avec succès de même qu’un BEP (TP). Néanmoins, les études ne sont pas finies pour lui, car il veut toujours et décide de s’inscrire pour un BTS responsable de chantier, et parallèlement entre en apprentissage chez Adam Delvigne TP (à Coussey), pour parfaire sa formation.

Toutefois, Pierre Albert a d’autres passions comme les jeux vidéos, ses amis, et la musique. C’est d’ailleurs sur une plateforme audio qu’il va découvrir la hardmusic (musique techno pour les néophytes), qui va devenir une révélation. Dès lors, il décide de mixer et se découvre un talent émergeant pour ce style musical et plus particulièrement le hardstyle et le hardcore.

IMG_1503

Depuis quand vous vous êtes lancé ?

«J’ai effectué mes premiers pas dans la musique, il y a seulement quelques mois. J’ai choisi Pierre.A comme nom de scène.»

A quelle occasion avez-vous débuté ?

«Pour un de mes anniversaires, car mes amis m’ont offert une platine, puis un autre m’a donné tout son ensemble système-son qui ne lui servait plus. Aujourd’hui, je les remercie encore.»

Quand mixez-vous ?

«En parallèle de mes études, je mixe dans des soirées pour mes amis et sur des petites scènes quand je suis invité par des DJ de ma connaissance. Je commence également à réaliser mes propres musiques, et j’ai sorti ma première composition, il y a quelques semaines.»

Quelles seraient vos ambitions ?

«J’aimerais me faire connaître en créent mes propres sons, puis en tant que producteur et DJ. Et pourquoi pas faire des scènes nationales.»

Qu’est-ce qui vous plait ?

«Mon but est vraiment de faire plaisir aux personnes qui aiment la catégorie de son que je mixe.»

A suivre sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram).

T. S.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.