Search
vendredi 23 oct 2020
  • :
  • :

Contrexéville : Jean-Pierre Fournier jette l’éponge pour les municipales de 2020

image_pdfimage_print

Jean-Pierre Fournier (2)

Dans un communiqué que Jean-Pierre Fournier nous a adressé ce samedi matin, l’élu actuel de l’opposition qui souhaitait présenter une liste avec son colistier Laurent Witrich, pour les prochaines élections municipales de mars 2020. Devant les difficultés de réunir des «candidats» à sa cause, Jean-Pierre Fournir et Laurent Witrich ont décidé collectivement d’abandonner leur projet, et expliquent dans le détail (ci-après), leurs raisons.

Alain Buffe

«Proches et solidaires pour un avenir durable» s’arrête

Initiée par Jean-Pierre Fournier et Laurent Witrich, issue de la liste «Contrexéville avec Passion mais Raison» de 2014, la liste «Proches et solidaires pour un avenir durable» qui cherchait à se constituer à l’occasion des élections municipales de 2020 ne verra pas le jour.

Les membres qui la composent à ce jour, suite à la réunion publique qu’ils avaient organisée le vendredi 15 novembre 2019, ont décidé de ne pas prolonger son existence après avoir constaté que, malgré de nombreuses sollicitations, les Contrexévilloises et les Contrexévillois, n’ont pas souhaité les rejoindre pour construire collectivement un programme à proposer aux électeurs en mars 2020.

Constatant la présence de peu de personnes extérieures à la liste et au groupe de soutien déjà constitués lors de cette rencontre (quatre personnes) malgré :

  • l’annonce de la réunion via un tract déposé dans chaque boîte aux lettres de la ville,
  • l’information relayée par trois médias (dont La Plaine des Vosges info),
  • les publications multiples et variées sur les réseaux sociaux – la première remontant au 14 novembre 2018 – (page Facebook «De l’autre bout de la table – Contrexéville » et comptes personnels des membres de l’équipe,
  • l’édition de divers appels sur le site www.contrexeville-delautreboutdelatable.com (le premier ayant eu lieu le 14 novembre 2018),
  • des contacts directs (de visu et/ou par téléphone) réalisés par l’un ou l’autre d’entre nous,
  • des envois multiples de courriels adressés aux membres de nos réseaux personnels.

Notant qu’une et une seule personne motivée et prête à s’investir pour l’intérêt général de la ville s’est  manifestée lors de la réunion.

Relevant qu’aucune autre personne ne s’est proposée avant, pendant ou après cette réunion du 15 novembre 2019, alors que les coordonnées de Jean-Pierre Fournier (adresses postale et mail, téléphone) doivent être celles qui sont les plus diffusées sur la commune.

Il a été décidé qu’il était sage et cohérent au regard de l’attitude qui a toujours été la nôtre (clairement énoncée dans le tract d’invitation à cette réunion publique et les diverses publications) d’arrêter notre projet de liste.

Lors du débat mené pour cette prise de décision, ont été abordées des tentatives d’explication de ce «désintérêt» des Contrexévilloises et Contrexévillois. Entre autres :

  • l’absence d’écho des idées et valeurs de notre liste au sein de la population locale
  • l’éloignement du citoyen de la chose publique qui se retrouve d’ailleurs sur tout le territoire national
  • l’égocentrisme ou l‘individualisme grandissants.
  • la peur d’un temps d’investissement trop lourd pour la réalisation des missions d’intérêt général des élus d’une commune.
  • la méconnaissance du travail réalisé par l’équipe 2014 à travers son représentant au sein du conseil municipal par absence notamment :

– de rapports complets et fidèles de toutes les interventions réalisées par les élus au sein des comptes rendus des conseils municipaux,

– d’articles de presse évoquant  les interventions des oppositions avec leurs argumentations, et cela malgré la diffusion de tracts verts dans les boîtes aux lettres puis la publication de tous les comptes rendus de séances sur le site internet www.contrexeville-delautreboutdelatable.com, depuis celle du conseil municipal du 30 janvier 2017, qui n’ont pas réussi à combler ce déficit.

  • La mauvaise image des acteurs politiques.
  • Les fausses rumeurs qui circulent vite dans les petites communes.

Que des hypothèses sur ce «désintérêt» qui a abouti à l’arrêt de la liste «Proches et solidaires pour un avenir durable».

Comme déjà écrit par le passé : si certains veulent du fauteuil pour l’orgueil, nous espérions la fonction pour l’action.

Jean-Pierre Fournier et Laurent Witrich, pour «Proches et solidaires pour un avenir durable»

Liste Proches et Solidaires pour un Avenir Durable – Contrexéville – Stop

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.